Prions pour le Père Pontonnier

Publié le par hospitalité de Touraine

Seigneur nous te confions le Père Pontonnier. 
Accueille le auprès de toi,
que son âme repose en paix dans ton Amour.
Merci Seigneur d’avoir croisé sa route.
Merci pour le don de sa vie et pour ta parole qui fut une lumière sur ses pas.P--re-J-Pontonnier-08-2006-1.JPG

Défi de l'été

Publié le par Michel Plumel

DEFI
 
            Celui annoncé à plusieurs reprises déjà, concernant notre souhait de faire participer un grand nombre de jeunes enfants malades ou handicapés à notre pèlerinage à Lourdes en 2008, anniversaire des apparitions de Marie à Bernadette.
            Nous avons prévu, pour tester notre organisation, de proposer à 5 ou 6 jeunes d’être avec nous cette année, en août.
 
            Nous avons aujourd’hui encore des places disponibles.
 
Si vous connaissez des enfants, entre 6 et 14 ans, susceptibles de venir, faites nous le savoir de toute urgence.
 
Soit en téléphonant à la permanence (lundi, mercredi après midi, ou message) 02 47 61 08 01
 
Cordialement.
 
Michel Plumel

Prière pour l'année préparatoire au Jubilé 2008

Publié le par hospitalité de Touraine

Seigneur,

Tu as préparé Marie pour qu'elle soit la Mère de ton Fils.
Par son Immaculée Conception,
Tu l'a protégée de tout péché, de toute blessure du péché.
C'est ainsi qu'elle eut la force de dire le « oui » de la foi,
depuis l'Annonciation jusqu'à la Croix.
Ce que tu as réalisé en Marie, Seigneur, est admirable.
Nous te rendons grâce.

A Lourdes, Seigneur, tu as préparé Bernadette
pour qu'elle soit témoin des apparitions de la Vierge.
Dans la transparence de son coeur,
par son humilité et son courage,
elle a déjoué tous les pièges du Malin.
Ce que tu as réalisé en Bernadette, Seigneur, est admirable.
Nous te rendons grâce.

Et maintenant, Seigneur, voici qu'approche le jubilé des Apparitions.
Prépare-nous à le fêter dans un grand élan de joie.
Fais-nous entendre, dès maintenant, ta parole de réconciliation et de paix.
Ouvre nos coeurs, nos yeux et nos bras aux détresses des autres.

Que l'année jubilaire soit un temps de grâce
pour ceux qui viendront à la Grotte de Massabielle
et pour ceux qui s'uniront de loin à la prière des pèlerins.

Comme Bernadette qui désirait tant recevoir l'Eucharistie,
avive en nous le désir de communier au Christ
et d'être habités par l'Esprit Saint,
encore davantage, en cette année jubilaire que tu nous offres,
à l'exemple et à l'intercession de Marie, ton humble servante,
qu'avec toutes les générations nous proclamons bienheureuse.

Ad libitum : Gloria Patri et Filio et Spiritui sancto...

Amen

Réciter le chapelet, pourquoi ?

Publié le par hospitalité de Touraine

Souvent, les gens me demandent si je récite le chapelet. Ils croient que, curé moderne, je laisse ça à celles qu'on appelle « les bigotes » .
Je le récite chaque jour et je le médite.
J'aime immensément mon chapelet. Je le prie sur un dizainier. C'est plus discret et plus pratique.
Comme je l'avais perdu, un jour, à Lourdes, j'en ai volé une dizaine dans un magasin, n'ayant plus un radis sur moi. Je l'avais écrit dans un de mes livres. Un commerçant lourdais, ayant lu ma littérature, m'en a envoyé aussitôt plusieurs dizaines pour me permettre de ne plus en tirer!
Revenons à nos moutons. Le chapelet c'est la méditation de quinze moments essentiels de la vie de Jésus, liés à sa Mère.
Le Rosaire nous permet de contempler la vie du Christ et les moments les plus importants liés à la vie de sa Mère. C'est un merveilleux Album de famille. Il passe de la joie la souffrance et se termine par une lumière éblouissante: la Résurrection.
Le chapelet, c'est la prière des pauvres. Oui, « c'est la prière des pauvres » . C'est pour cela qu'on n'en veut plus.
Les objections pour ne pas les citer ? « C'est un truc de vieilles ». Là, tu te plantes. Je connais de plus en plus de jeunes qui le récitent.
« C'est marmonner la même prière. C'est lassant et je pense à autre chose ». Là, t'as tout faux. Répéter « Je vous salue, Marie », plein cœur, même si tu t’évades de temps en temps de ta prière, tu te projettes dans un souffle d'amour qui te porte et te dynamise. Le Rosaire te met dans un climat d'élévation.
En effet, la prière, ce n'est pas tirer le Ciel vers la terre pour que Dieu, par sa Mère, exauce automatiquement tout ce que tu demandes. C'est pour s'élever vers Dieu qui sait, lui, mieux que toi, ce dont tu as besoin. C'est le sens de la parole du Christ : « Tout ce que vous demandez sera exaucé. »
Quels petits miracles Marie n'a- t-elle pas accomplis pour tel ou tel de mes jeunes, alors que j'étais paumé face eux et sans solution?
« Je préfère parler directement à Dieu ». O.K.! Mais n'oublie pas que Dieu, ayant ras-le-bol de ne pas être aimé, a envoyé son Fils Jésus dans le ventre de Marie d'abord ! Et puis bébé, ado, adulte, Jésus nous a tracé la route après trente-trois ans de présence parmi nous.
On est quand même un milliard de chrétiens à croire qu'il a existé, il y a juste deux mille ans. Et qu'il existe au cœur de nous-mêmes, comme Fils de Dieu.
Que cette méditation du Rosaire te fasse mieux comprendre la vie du Christ. N'oublie pas surtout que, sans sa Mère, le Christ n'aurait jamais été ce qu'il a été. Et bien sûr, le discret saint Joseph a été incontestablement le père par excellence.
Marie, depuis deux mille ans, est apparue partout. Lourdes, Fatima, Pontmain, La Salette et j'en passe...
Dieu a permis cela. Pourquoi?
Parce qu'il nous a créés homme et femme. Et que Dieu a donné à chaque humain une tache précise. A travers chaque apparition de Marie, il nous fait signe.
A Marie, il a donné le pouvoir fabuleux d’être notre Mère et la Mère de l’église. C'est la plus grande sainte, la plus parfaite. Elle a une puissance immense.
Médite sa vie travers ses quinze mystères.
Accroche-toi à ton chapelet. Tu verras combien ces Ave Maria t'apporteront une joie immense. Ils toucheront le Cœur de Marie.
Elle intercédera auprès de Dieu. Et Dieu faiblira. Et te donnera, grâce à elle, tout ce que tu lui demanderas. J'appelle cela les « sourires de Marie » . Attends-toi à ce qu'elle te comble de grâces.
Allez! Ouvrons l'Album de famille de Marie en méditant les grands moments de sa vie. Invoquons-la
par le Rosaire. Garde un dizainier dans ta poche. Ca te permettra tout moment et partout de dire comme un enfant : « Je te salue, Marie. »
Père Guy Gilbert

Comment prier le chapelet ?

Publié le par hospitalité de Touraine

Comment prier le chapelet ?  

Faites le signe de la Croix
1
Récitez le credo (symbole des Apôtres ou symbole de Nicée-Constantinople

2 Récitez un Notre Père 

3 Récitez trois Je vous salue, Marie, afin que croissent en vous les vertus théologales de foi, espérance et charité : la Foi qui fait connaître Dieu, l'Espérance qui Le fait désirer, et la Charité qui fait aimer Dieu au-delà de tout et le prochain comme soi-même. 

4 Récitez un Gloire au Père 

5 Méditez le premier mystère, et dites un Notre Père 

6 et 10 Je vous salue Marie, un sur chaque grain de votre chapelet 

7 Terminez la méditation du premier mystère par un Gloire au Père et la prière Ô mon Jésus.
Recommencez des points 6 à 8 pour chacun des 5 mystères 

8 Terminez le chapelet par le Salve Regina, ou l'oraison Ô Dieu dont le Fils unique.

Prions pour Mr Hasnier

Publié le par hospitalité de Touraine

Seigneur, nous te confions notre ami Pierre Henri Hasnier que tu viens de rappeler auprès de toi, merci de lui avoir permis de rendre grâce à Notre Dame de lourdes, il y a quelques jours,
Accueille le en ta demeure et accorde lui la plénitude de bonheur, d’amour et de tendresse qui le comblera.IMG-4713.jpg