Continuons en dehors des pèlerinages, visitons les malades !

Publié le par hospitalité de Touraine

Visite des malades

Ce message concerne les visites à nos malades en dehors des pèlerinages ; il fait suite à l’assemblée générale du dimanche 30 janvier 2011 et accompagne les annonces que vous pourrez trouver sur le blog de notre Hospitalité.

Dans un premier temps, il s’agit de prendre connaissance de ce qui existe actuellement en terme de visites des malades puis de recenser des hospitalières et hospitaliers prêts à s’impliquer dans cette démarche de visites, complémentaire à celle des pèlerinages.

Ne « poubellisez » pas ce message tout de suite car, que vous soyez volontaires ou non pour participer, vos avis et suggestions sont indispensables et bienvenus ; c’est pourquoi ce message est envoyé à chacun d’entre vous.

Pour le moment, répondez à :

Jean-Claude Michot

02 47 37 24 14

elijemi@neuf.fr (de préférence au téléphone)

v

1)    Informez nous.

Il s’agit de nous indiquer ce qui existe déjà dans vos environnements, ainsi tout récemment un hospitalier nous a informés qu’il participe à un dispositif de visite (les Petits Frères des Pauvres). De même, nous savons (sans précision d’ailleurs) qu'un établissement d’accueil fait l’objet d’une quasi-prise en charge par un hospitalier.

Vos informations ce que vous vivez déjà nous aideront à avoir une vue sur un ensemble pour l’instant très parcellaire.

Il est aussi important de préciser que nous souhaitons nous consacrer en priorité aux personnes résidant en établissements d’accueil ou, plus difficile au quotidien, à celles isolées à domicile ou chez un proche.

 

2)     Rejoignez ce nouveau service de l’Hospitalité de Touraine.

Bien sûr, nous n’imaginons pas un raz de marée d’engagements, les engagements antérieurs et la diversité des situations constituent des limites légitimes ; il faut compter de surcroît avec………l’inimaginable !

Pour éviter les méprises rappelons tout de suite que, comme tout service, cette proposition est contraignante.

Enfin la localisation des visites sera systématiquement recherchée.

3)     L’organisation.

Pour le moment, nous nous plaçons en amont de cette nouvelle démarche, avec des idées encore imprécises, mais nous comptons sur vos réponses et suggestions pour construire ce projet !

 

En conclusion, nous convions les hospitaliers expérimentés à compléter leur engagement par ce type d’action en dehors des pèlerinages.

Pour tous les malades qui espèrent des visites entre 2 pèlerinages, merci !