D'un Carême à l'autre

Publié le par hospitalité de Touraine

Monseigneur-Perrier.jpgLe cycle des apparitions de Lourdes s'étend sur plusieurs mois, mais il coïncide remarquablement avec le cycle liturgique de l'Eglise.
 
Le 11 février 1858 est le dernier jeudi avant l'entrée en Carême. A cette époque-là, le Carême était précédé de trois semaines préparatoires. les deux premières apparitions constituent effectivement des préparations.

Le Carême est le temps donné aux chrétiens pour qu'ils approfondissent leur foi, pour qu'ils la vivent plus sérieusement, pour qu'ils prient, pour qu'ils se convertissent. Mais n'est-ce pas ce que Bernadette a vécu durant ces semaines et qu'elle a permis à beaucoup d'autres de vivre, en la regardant ?
 
La Dame avait demandé à Bernadette de venir pendant une quinzaine. Or il se trouve que l'évêque avait demandé à ses curés d'organiser, cette année-là, une prédication de quinze jours, assurée par un confrère. Le curé de Lourdes, l'abbé Peyramale, n'avait trouvé personne. La Sainte Vierge s'en est chargée pour le curé et Bernadette, sans s'en rendre compte, s'en est chargée pour les habitants de Lourdes.

Jacques Perrier
† évêque de Tarbes et Lourdes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :