Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

242 articles avec pelerinages

de retour

Publié le par hospitalité de Touraine

:Hé oui le pélerinage diocésain est de retour !!!!! depuis dejà plusieurs jours.
 en attendant les photos, les récits et les inédits, voici un message d'une hospitalière.

Un très grand merci à toute l'équipe organisatrice de ce pélérinage d'août 2009 . Une hospitalière .

Voici le programme pour les absents !!!!

Publié le par hospitalité de Touraine

Programme du 18 au 22 août 2009

Pour Tous

Mardi18 août

15H00   : Arrivée à l’Accueil Notre Dame

16H30 : Réunion, Chapelle M. Kolbe avec les jeunes sœurs de  la congrégation des Soeurs de Nevers

17h30   : Messe d’ouverture à Ste Bernadette (côté grotte)

21h       : Réunion d’accueil à l’Hémicycle pour tous les  hospitaliers

 

Mercredi19 août :

9h30    : Messe internationale à ST Pie X

9H30  : Journée à la cité St Pierre (pour les jeunes)

10h00 : Rencontre avec le Père Onfray visite Cité St Pierre

12h00 : Repas chaud au self de la Cité

17h00 : retour  (pour les jeunes)

14h30  : Chemin de Croix dans la prairie

16h30  : Célébration pénitentielle à STE Bernadette( grotte)

21H00 : Procession mariale (pour tous)

 

Jeudi 20 août :

8h30   :  Messe à la grotte pour les malades adultes

9H30 : Messe à la chapelle au 5etage par le Père JM ONFRAY

11h      : Passage silencieux grotte (pour tous les malades)

11h30  : Photo 

14H00 : Activités manuelles restaurant du 3éme étage

14h30 : Conférence à STE Bernadette (grotte) par Sœur Geneviève

17H00 : Procession eucharistique (pour tous)

21H00 : Chemin de croix dans la montagne (pour les hospitaliers)

 

Vendredi 21 août :

9H00  : Messe d’engagement des hospitaliers – Onction des malades 

    Ste Bernadette (côté carmel) (pour tous) ( préparée par les jeunes)

10h30  : Temps libre

14h     : Passage aux piscines (facultatif) animation musicale de 14h à15h sur le plateau des piscines (par les jeunes musiciens)

14h      : ou Chemin de l’eau

16H30 : Fête des malades 

 

Samedi 22 août :

O8H00 : Messe d’envoi, au Transit (pour tous,)

11h50   : Départ de Lourdes

18h30  : Arrivée à Tours

 

** Le texte en italique correspond au programme des jeunes.

Pélerinage de Nevers

Publié le par hospitalité de Touraine

Parmi les 85 tourangeaux qui se sont rendus en pèlerinage à Nevers, ce 20 juin, avec le Père Tartu, nous étions 70 hospitalier(e)s.
Ce fut une belle journée
très profonde et très priante. Nous avons pu voir Sainte Bernadette, toujours aussi belle et qui attend tranquillement la résurrection que nous a promise

Notre Seigneur. Les soeurs de la Charité de Nevers nous ont fait suivre la vie que Bernadette a eu pendant huit ans dans cette maison et qui , comme le dit Saint Paul, n'était pas centrée sur elle-même mais sur le Christ.
Le Père Tartu
avait eu la bonne idée de nous distribuer le numéro de juin de Magnificat ce qui nous a permis d'avoir des voyages aller et retour très priants.
Bien sûr nous
avons prié pour nos amis malades et pour tous ceux qui auraent aimé être avec nous.


Philippe Gallineau

Pélerinage Août 2009

Publié le par hospitalité de Touraine

Cher(e)s Ami(e)

Partir en pèlerinage

 

            Un pèlerinage, c’est un voyage mais pas n’importe quel voyage !

Un pèlerinage, c’est partir de chez soi pour aller vivre, avec d’autres chrétiens, quelques jours différents dans un haut lieu spirituel.

Un pèlerinage, c’est changer de vie pendant quelques jours en essayant d’approfondir notre relation avec ce Dieu qui s’est fait l’un de nous pour, au retour, repartir dans la vie  rempli de foi, porteur d’espérance et débordant d’amour.

 

Partir en pèlerinage à Lourdes

 

            Lourdes n’est pas une ville comme les autres.

Lourdes, c’est le lieu où Notre Dame est venue dire à Bernadette, à peine âgée de quatorze ans, en 1858, son message de prière, de pauvreté, de conversion.

Lourdes, c’est cette ville où, depuis un siècle et demi, tant d’hommes et de femmes

 (huit millions l’an dernier) viennent en pèlerins pour répondre à l’appel de Marie.

Lourdes, c’est cette Grotte où les pauvres de santé, de cœur, de mal-être sont les premiers accueillis et servis.

        «  Lourdes, c’est une grâce multiforme qui peut illuminer les différents aspects de notre vie »

 

Partir en pèlerinage à Lourdes avec l’Hospitalité  de Touraine

 

            L’Hospitalité  de Touraine est une association composée de bénévoles dont le but principal est de mettre ses membres au service des personnes malades ou handicapées en les accompagnant à Lourdes et en leur apportant en cours d’année les réconforts matériels et spirituels dont elles ont besoin.

            L’Hospitalité  de Touraine est un mouvement de notre Eglise diocésaine qui agit en pleine communion avec Mgr Bernard Nicolas Aubertin, archevêque de Tours, et qui est animé par un aumônier, le Père Rémi Bazin.

            L’Hospitalité  de Touraine compte actuellement plus de cinq cents personnes réparties sur tout la région de Touraine C’est une grande famille dont tous les membres donnent de leur temps (souvent  cinq jours de vacances), de leur argent (ils paient leur pèlerinage) pour favoriser l’accompagnement matériel et spirituel des personnes souffrantes tout au long d’un pèlerinage et, même, tout au long de la vie.

               Etre hospitalier, c’est mettre en pratique dans la vie de tous les jours la parole de Jésus  « J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli, nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venu me voir ».

Etre hospitalier, c’est mettre ses pas dans ceux de Sainte Bernadette pour dire avec elle :

 

                                « il suffit d’aimer ».

Bulletin d'inscription au pélerinage pour le mois d'août 2009 ICI

Message d'internaute ....

Publié le par hospitalité de Touraine

Coucou me revoilà,

  

J'espère que vous avez tous récupéré de votre pélerinage.

Ce fût superbe, enrichissant de par ce qu'on vit à Lourdes, de par les gens qu'on y rencontre. Ce sont des moments tellement forts que le retour au quotidien demande un petit temps d'adaptation et on reprend ses habitudes.

 

J'aimerais envoyer un petit coucou à tout le monde ou presque mais je ne sais ou ne me souviens plus des noms ou  numéros de téléphone ou adresse,  il y a notamment Bernard, Françoise Laurent,  Christian ....mais aussi  l'hospitalière qui était en face de moi dans le train retour,  (je crois qu'elle est infirmière) et d'autres qui m'ont accompagnée lors de la procession aux flambeaux.

 

En fait le mieux serait que je vienne à une messe en Touraine où je pourrais retrouver bien du bon monde. dans quelle paroisse se trouve le Père Bazin ?

 

  Maintenant avec le recul je vis mal le fait d'avoir créé des soucis durant ce pélerinage et j'aimerais tellement prouver qu'il m'arrive aussi d'être sage.

 

et se revoir quel bonheur, ce serait la continuité de mon pélerinage.

 

BONNE JOURNEE A VOUS TOUS

 

A BIENTOT

 

 

PAOLA

Merci au pèlerin anonyme de Lourdes....

Publié le par hospitalité de Touraine

Merci au pèlerin anonyme de Lourdes qui a eu la délicate attention de m'envoyer une carte de Lourdes. Qu'il soit assuré que pendant ces derniers jours, je n'ai pas arrêté  de penser à tous ceux et toutes celles qui ont pu approcher la Vierge Marie à la grotte quelque soit la météo.

Encore merci en union de prières, internet est le seul moyen à ma disposition pour retrouver le généreux anonyme

Impressions du Pèlerinage à Lourdes Mai 2009

Publié le par hospitalité de Touraine

Hospitalité de Touraine

        

          

          Impressions des malades d’Amboise et de Chateaurenault

 

 

Malgré la pluie et le mauvais temps du début, les malades d’Amboise et de Chateaurenault témoignent à l’unanimité de leur satisfaction profonde et de leur joie pour ce qu’ils ont vécu durant ces quelques jours.

En premier lieu, ils ont été sensibles à l’accueil chaleureux et souriant, aux petits services rendus, aux attentions manifestées. Cela leur a fait chaud au cœur, et ils ont ressenti joie et réconfort. Ils remercient l’ensemble des hospitaliers et des hospitalières pour tout cela.

Ensuite ils soulignent la bonne organisation générale du pèlerinage et des diverses cérémonies : la messe à la grotte, la procession du Saint Sacrement, la procession mariale, le chemin de croix très priant et recueilli, le passage à la piscine, la conférence sur Bernadette par sœur Geneviève, sœur de la Charité de Nevers.

Tout cela a favorisé la prière et le recueillement, a permis de mieux connaître l’histoire merveilleuse de Bernadette. Grâce à Marie, on a oublié provisoirement ses problèmes personnels pour penser à autrui et aux jeunes gens qui négligent toute spiritualité.

Enfin on a remercié la Vierge pour la santé conservée ou  améliorée, et une sœur a rendu grâce pour ses soixante dix ans de vie religieuse.

L’ensemble des malades a donc particulièrement apprécié ce pèlerinage et reviendra, si Dieu le veut, pour trouver bonheur et sérénité.   

Et donc voici LA photo !!!!!!

Publié le par hospitalité de Touraine

Voici une belle Photo démontrant encore le dynamisme de cette Hospitalité ! Une photo de groupe en Intérieur, il me semble que c'est une première !!!!!!! Bravo aux organisateurs

Quelques réflexions d’un « non partant » dans la 151ème

Publié le par hospitalité de Touraine

Dans l'attente de témoignage et de participation à l'animation du blog, voici un le témoignage d'un non partant :

 

"Tout le monde est là,  on n’attend plus que le train… Toute le monde sauf… une hospitalière dont nous tairons le nom, qui reste probablement encore sous le choc d’une arrivée 3 minutes avant le départ ! Une mauvaise lecture des horaires (vérification faite l’horaire était correct !) ! Une autre hospitalière, se plaignant que l’on n’ait pas indiqué qu’il fallait déjeuner à midi ! (là encore, après vérification, le repas froid était bien prévu). Une montée des marches difficiles pour Catherine … tout est en règle.

Au retour, tout le monde est là … pas de manquant, pas de fauteuil disparu …le train arrive pile à l’heure (nous avions un « SNCF » parmi nos jeunes hospitaliers ça sert !). Un peu d’énervement au niveau de certaine voiture … Ou est mon fauteuil ! Je viens de l’apporter à l’instant ! Le temps de tourner le dos, plus de fauteuil !!! Et quelques instants après, la même voiture : où est ma valise, c’est incroyable, j’avais demandé  qu’on la laisse…ça ( !) alors ! Où est mon sac !!!

Une descente très difficile pour Catherine… elle a eu très très peur !

Un ou deux témoignage, pris au hasard … Quelle belle messe internationale (renseignement pris, il n’y en a pas eu … un vieux souvenir sans doute !).

Quel beau défilé militaire … (là, pas de commentaire, sinon un plaisir évident de trois généraux ! et peut-être prévoir un pèlerinage, sur les champs le 1’ juillet !).

le sourire radieux d'un nouveau promu... deux barrettes.
Mais toujours ce même « frisson » apparent. Il faudra approfondir, la chose …"

 

 

 

Photos à suivre …

20 Juin 2009 : pélerinage à Nevers

Publié le par hospitalité de Touraine

Venir en pèlerinage à Nevers, c'est venir à la rencontre de Bernadette.

Venir en pélerinage à Nevers c'est  se laisser attirer par Bernadette.

Venir à la rencontre de Bernadette à Nevers c'est s'ouvrir à la gratuité de l'Amour, se sentir " être ", dans la certitude que " Dieu est notre Père et qu'il a pour chacun de nous une tendresse infinie ".

Ainsi, nous sommes invités à recevoir comme des milliers de pèlerins à accueillir le message que Berndatte a reçu à Lourdes et vécu à Nevers :

"Tout être humain est précieux aux yeux de Dieu"


Tous à vos agenda, et ne manquons pas ce grand rendez-vous en cette année sur le théme de "Ste Bernadette"

Interview du Père Jean Marie Onfray

Publié le par hospitalité de Touraine

Pr Jean-Marie- Onfray, dans le train de l'aller à Lourdes.

Question :

Comment rejoindre des enfants malades pour un voyage de foi?



enfin les photos du mois d'août 2008

Publié le par hospitalité de Touraine

Vous pardonnerez ce délai, mais il a beaucoup beaucoup beaucoup de photos !!!!!!
ce doit être l'effet Jubilé !
Sous les photos vous trouverez le nom de la photo qui peut vous interesser !

 

Slam chrétien

Publié le par hospitalité de Touraine

 

L’artiste Stodium a proposé un « slam chrétien », formule innovante de poésie et de prière. Il s’adressait successivement à Dieu, Marie et Jésus...

Purifie nos ancêtres purifie nous

Toi seigneur donne-nous la force pour ne pas qu’on nous extasie à genoux

Sauf en ta présence tu nous donnes de la force

Capable de dissiper toutes nos peurs et nos angoisses

Extermine ce Lucifer pour qu’il n’y voie que du fer

Pour qu’il mange de la poussière et qu’il n’ait plus de choses possibles à faire

Donne-nous la force nous les faibles on en a besoin contre ces traîtres

Tous ceux qui ont fait semblant de nous soutenir

Fais-les déguerpir et paralyse-les pour qu’ils n’aient plus de mauvaises choses à dire

Fais tout pour que les autres ne dialoguent sans aucun faux témoignage

Mais si tu veux Seigneur je leur ferai parler de toi en multipliant les tables de la loi

Que ta foi s’élève en ton peuple et qu’elle traverse les auras

Et que ton peuple gagne de l’espace en chantant alléluia

Et que nos peurs s’éloignent de nous et que ces choses-là deviennent taboues

Qu’on n’exprime plus jamais la peur par voix orale

Et quand on ressent de la peur tu vois qu’ça transperce nos auras

Quand on voit la Vierge Marie on en est tout ébloui

Sans envie maladive on ne veut pas la faire souffrir

On a envie de tout lui dire

Mais faudrait savoir aussi

Que l’anagramme de Marie est aimer

C’est une chance orpheline

D’avoir ce prénom-là car quand tout est inversé

Ca nous donne plusieurs solutions

Pour sortir de nos prisons

Et de nos troubles envahissants qui nous mettent parfois en transe

Trop de tensions dans ce monde immense

Trop de peines trop de gens souffrant

Mais merci à toi Marie d’essayer de nous aider

Mais peut être qu’un jour j’aurai une chance de te rencontrer

Et de te parler et de bifurquer les mauvaises ondes

Car je pense que tes phéromones sont les seuls au monde

Qui pourront m’aider et me remettre d’aplomb et de bonne humeur

J’y pense quand je vois ta lumière rayonnante

Ca me fait penser à des ondes qui remet le monde sur pieds

Toute ta lumière m’attire et me donne envie de prier.

Et toi jésus je pense à toi

Tu dissipes toutes les ténèbres et le mal-être qu’il y’a en moi

Mais pour que tu le fasses il faut persévérer et ne pas lâcher la conversation qui est en toi

Car c’est toi le maître des relations tu en tiens le pouvoir

Mais heureusement que pour t’atteindre et te parler il n’y a aucun obstacle

Même pour tes ennemis tu fais tout pour ne pas que leur chemin se bifurque pour qu’ils aillent vers toi

Car je sais très bien que tu crois en eux

Que tu as confiance en eux

Même s’ils te trahissent

Ils t’auront cherché

Et ils t’auront trouvé

Mais par la suite tu les remettras sur pieds

Une fois leur colère calmée...

 

 

Paroles d’hospitaliers

Publié le par hospitalité de Touraine

 

Ils consacrent une semaine de leurs vacances au cœur de l’été pour accompagner des personnes malades ou handicapées à Lourdes. Ils nous expliquent comment et pourquoi.

 

Alain, 31 ans : « Ca fait 15 ans que je viens à Lourdes avec l’Hospitalité de Touraine en tant qu’hospitalier. C’est très fatigant mais ce n’est que du bonheur d’accompagner les malades. Je ne peux pas m’en passer. Je ne peux pas expliquer pourquoi, c’est intérieur. Si je ne le fais pas ça me manque. Quand je le fais, ça me réjouit, et ça me relance pour une année. »

Carine, 34 ans, hospitalière aide-soignante : « Ca fait 5 ou 6 ans que je viens ici, je ne compte plus ! J’exerce mon métier d’aide-soignante à Lourdes. Dans le concept il n’y a rien de différent puisque je fais des soins. Mais dans mon métier, je n’ai parfois pas le temps d’avoir des relations avec la personne malade. Ici, on s’exprime plus, en paroles ou en gestes. Quand je rentre, je suis revigorée. »

David, 20 ans, hospitalier pour la quatrième fois. « On sent que tout le diocèse se met debout, malades, hospitaliers pour ce pèlerinage. Je ressens particulièrement qu’on ne pourra jamais donner autant, que ce que l’on reçoit en tant qu’hospitalier. Les personnes que j’ai accompagnées ici étaient resplendissantes, folles de joie, dynamiques. Et ma force, quand j’en avais besoin, c’est en elles que je la puisais.... Dieu sait si les personnes malades ou handicapées ont comme bâtons dans les roues ! Mais elles compensent cela par de telles forces intérieures ! La moindre chose qu’on peut leur apporter, ils la transforment et la font
resplendir. »

Anne, 65 ans : « Je crois que Lourdes est une sorte de paradis terrestre. Il n’y a plus de classes sociales. Il n’y a plus de malades et de bien portants. Il n’y a plus que des gens qui s’aiment et qui s’entraident. Je conseille à tout le monde de venir et de voir. On ne peut pas vraiment comprendre ce qui se passe à Lourdes tant qu’on ne l’a pas vécu.»

Thibaut, 19 ans : « C’était mon deuxième pèlerinage et je l’attendais avec beaucoup d’enthousiasme et d’impatience... Étant en classe préparatoire dans une autre ville, je ne peux suivre les activités de l’Hospitalité pendant l’année et c’est donc avec joie que j’attendais la fin des vacances pour servir en tant qu’Hospitalier. L’année dernière c’était ma toute première expérience de volontariat auprès des malades et j’avoue que je ne savais pas trop pour quoi j’embarquais. En dépit des petites gênes du début, je me suis senti bien vite accueilli et utile. Je n’avais pas vraiment prévu de revenir mais au retour de ce premier pèlerinage je me suis senti un peu transformé et je n’avais qu’une envie qui était celle de revenir cet été. Quelle joie de revoir les visages des malades et des hospitaliers sur le quai de la gare de Tours ce 18 août dernier ! Mais bien vite je m’aperçois que beaucoup de visages me sont connus mais que je n’ai pas fait l’effort de retenir les prénoms au dernier pèlerinage. Je me fixe donc mon axe d’effort ou plutôt ma marge de progression pour ce pèlerinage qui commence : faire l’effort d’aller vers les autres -autant les hospitaliers que les malades- et de retenir les prénoms malgré une mémoire pas assez attentive.

Cette année encore je m’étais proposé au service des enfants malades et j’étais donc avec Capucine -une jeune hospitalière- au service de Mike, un jeune garçon de 16 ans. Bien que les journées soient longues et denses, le temps paraît passer trop vite à Lourdes mais nous avons quand même su profiter de chaque activité et prendre le temps pour découvrir nos malades. Le point le plus fort reste sans doute celui du dernier soir en compagnie de Mike. Après avoir tant rigolé ensemble -Mike est très taquin !- il nous a remercié Capucine et moi pour s’être occupé de lui. J’étais assez ému mais je n’ai pas négligé de lui dire l’essentiel : notre service à ses côtés était bien petit devant tout ce qu’il nous a donné de recevoir, à commencer par une admirable leçon d’amour de la vie et de joie... Je garde enfin dans mes précieux souvenirs mon passage à la grotte à 3h30 du matin pendant ma garde de nuit à l’accueil Notre-Dame mais aussi les chants et les gestes répétés tout au long du pèlerinage aussi bien lors des rencontres et des activités que lors des déplacements et de la toilette du matin.

J’ai déjà prévu mes axes d’effort pour le prochain pèlerinage que j’attends d’ores et déjà avec impatience. Avis à tous : Marie vous donne rendez-vous avec les malades de Touraine du 18 au 22 août 2009. »



MGG ( Courrier Français)

Témoignage du Père Joseph Wédraogo

Publié le par hospitalité de Touraine

Témoignage du Père Joseph Wédraogo, venu du Burkina Faso passer l'été dans la paroisse du Sacré Coeur à Tours.


Pour la première fois à Lourdes! Il nous fait part de ses impressions, et nous ouvre à la dimension internationale du Pélerinage.



Témoignage de parents

Publié le par hospitalité de Touraine

« Rendre un enfant heureux
qui n’a personne »

Raïssa, 15 ans, est microcéphale. Hugo, 12 ans, est trisomique 21 et autiste.
Ces frère et soeur faisaient partie du pèlerinage des enfants.
Rencontre avec Catherine et Jean-Marie, leurs parents adoptifs.

 

CF : Comment avez-vous pris cette décision d’adopter deux enfants lourdement handicapés dans votre foyer ?

C & JM : Nous avons d’abord eu quatre enfants. Et comme cela nous tenait à cœur depuis longtemps, nous avons pris le temps de réfléchir à l’adoption lorsque le petit dernier avait 3 ans. Nous avons beaucoup parlé avec nos enfants : l’adoption passe par tous les membres de la famille. Si l’un d’entre eux n’avait pas été d’accord, nous ne l’aurions jamais fait.

CF : Ainsi a commencé la procédure d’agrément de l’adoption ?

C & JM : Une procédure difficile : personne ne comprenait pourquoi, ayant déjà quatre enfants, nous voulions encore en adopter. Adopter pour moi, c’était rendre heureux un enfant qui n’a personne. Et lui donner notre famille. La Ddass nous a donc orientés vers l’enfance handicapée. Est-ce qu’on serait capables d’assumer un handicap ? J’ai toujours dit dans mes prières au Seigneur que je ne le ferais pas sans Lui. Je lui disais que je n’avais pas la santé de fer de Superwoman ni l’argent de Crésus. Mais que pour ce qui était de l’amour, je voulais bien essayer...

CF : Qu’est ce que Raïssa et Hugo ont amené dans votre foyer ?

C & JM : Beaucoup de joie. Des remises en question aussi. Ils sont très dépendants de nous dans les actes de la vie quotidienne. C’est dur, mais quand on prie, le fardeau devient beaucoup plus léger. C’est en mettant Jésus en premier qu’on arrive à surmonter. La présence de ces enfants est une source de bienfaits énormes. On est obligé d’avoir recourt à Dieu. On renonce à soi. Jésus nous trace le chemin. On a juste à dire «on ne sait pas comment on va arriver, mais oui, on veut bien». On n’a jamais été si proches du Bon Dieu que depuis que Hugo et Raïssa sont dans la famille.

CF : Vous êtes venus à Lourdes tous les quatre ensemble. Comment s’exprime la foi chez vos enfants, qui ne parlent pas ?

C & JM : Raïssa est toujours en louange. Parfois elle s’agenouille devant la Croix. Elle est pleine de compassion pour les autres et elle n’aime pas les voir souffrir. C’est un témoin du ciel. Si Hugo et Raïssa font du mal, c’est par ignorance : ils n’ont pas de fond méchant. Nous ne remercierons jamais assez le Seigneur de les avoir mis sur notre route.

ALLELUIA !!!

Publié le par hospitalité de Touraine

Merci Seigneur !!!
Pour cette réponse à nos prières
Rappelez-vous ! il y a un an, nous amenions avec nous à lourdes 6 enfants pour préparer le pèlerinage de cette année. Parmi ces enfants qui nous ont tous marqués, il y avait une petite fille : Johanna. Elle a été greffée d’un foie et d'1 rein, le 14 juillet à Lyon. Après une période difficile, tout fonctionne très bien et elle sera de retour en Touraine dés septembre ! Rendons grâce pour ce signe avant notre pèlerinage du mois d’août.

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>