Chant.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Marie, ce cœur qui bat pour moi.

 

On compare souvent la Sainte Vierge à une mère, mais elle est encore bien meilleure que la meilleure des mères : elle est si bonne qu'elle nous traite toujours avec amour.

Le Cœur de cette bonne mère n'est qu'amour et miséricorde, elle ne désire que nous voir heureux. Il suffit seulement de se tourner vers elle pour être exaucé...

Quoique nous soyons pécheurs, la sainte Vierge est pleine de tendresse et de compassion pour nous. L'enfant qui a coûté le plus de larmes à sa mère n'est-il pas le plus cher à son cœur ? Une mère ne court-elle pas toujours au plus faible, au plus exposé ?

Tous les saints ont eu une grande dévotion à la Sainte Vierge ; aucune grâce ne vient du ciel sans passer par ses mains. On n'entre pas dans une maison sans parler au portier : eh bien ! la Sainte Vierge est la portière du ciel !

Tant que le monde dure, elle est tirée de tous les côtés. Elle est comme une mère qui a beaucoup d'enfants. Elle est continuellement occupée à aller de l'un à l'autre.

Saint Jean-Marie Vianney (1786-1859) prêtre, curé d'Ars.
Pensées choisies du saint Curé d'Ars (J. Frossard, Éds Tequi 2007, p. 71-74, rev.)

Publié dans Prières et neuvaines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :