Message de Mgr Ribadeau Dumas.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Message de Mgr Ribadeau Dumas.
Chers amis,

Lentement, 2021 prend son rythme. Le sanctuaire semble presque endormi sous la neige, mais il est si beau à voir ! Et vous le savez, ce qui s’y voit n’est rien par rapport à ce qui s’y vit et c’est de cela dont nous sommes les témoins privilégiés, même en ces temps si difficiles pour tous. 

En ce début d’année, je voudrais m’adresser à chacun de vous pour vous souhaiter une très belle année. Les mois qui viennent de s’écouler nous ont mis en face de réalités que nous avions oubliées : l’incertitude, la vulnérabilité et la mort. Ces mois ont été une épreuve ; le second confinement a peut-être été plus douloureux encore à vivre que le premier et nous avons envie de légèreté, de vie, de joie. La situation économique de notre ville et de notre département avec toutes les conséquences que cela a sur les situations personnelles et notamment des saisonniers, sont source d’inquiétude et tout cela nous fait légitimement souffrir. Mais elle peut être belle cette année à venir, même si les difficultés ne disparaitront pas d’un coup de baguette magique. Elle peut être belle parce que nous la rendrons belle, chacun à notre place pour ceux qui nous entourent.

Aujourd’hui, je pense en premier lieu à ceux d’entre vous qui d’une manière ou d’une autre ont été frappés par la maladie, le décès d’un proche, l’angoisse du lendemain. Je voudrais leur dire, vous dire combien l’espérance qui est apparue sous le visage de l’enfant de la crèche n’est pas une illusion. Faites confiance ! Faites confiance à Dieu ; c’est un Père qui aime ses enfants. Faites confiance à la Vierge Immaculée ; elle protège ceux qui l’invoquent et les entoure de son sourire de tendresse. Faites confiance à vos amis : ils sont une aide précieuse.

Je pense aussi à vous tous qui œuvrez dans la discrétion ou en plein jour, à vous qui vous attristez et vous inquiétez parfois de ne pouvoir être sur votre lieu de travail. Le travail est une composante essentielle de l’épanouissement humain. A de nombreuses reprises j’ai eu l’occasion de vous le dire : la richesse du Sanctuaire, ce sont tous ceux qui y travaillent d’une manière ou d’une autre, dans leur diversité, dans leur complémentarité et leur désir de servir. C’est là que réside notre force de résilience. Ne vous désespérez jamais ! Nous ne savons ni les uns ni les autres de quoi demain sera fait. Mais vous pouvez être sûrs que ceux qui œuvrent au sanctuaire sont la première préoccupation de ceux qui en ont la responsabilité. 

Depuis plusieurs semaines, nous organisons avec les directeurs de pèlerinages français et étrangers, avec d’autres intervenants également, des rencontres par Internet. Je peux vous assurer que leur désir de venir à Lourdes ne s’est pas émoussé, bien au contraire. Il tarde à chacun de voir le sanctuaire à nouveau vibrer de la prière des malades et des plus fragiles, des foules aussi qui y viennent du monde entier. Ce temps reviendra ! Ce n’est pas un slogan incantatoire que je vous adresse mais une conviction, étayée par de nombreux témoignages et ancrée dans ma foi.

Alors, à chacun de vous, je souhaite avec chaleur, une année d’espérance et de confiance, de douceur et de lumière ; une année où l’on n’accepte de ne pas se laisser engloutir par la peur mais où l’on construise demain pour mieux vivre le moment présent.

Je vous redis mon dévouement et mon amitié fidèle.

Monseigneur Olivier Ribadeau Dumas
Recteur du Sanctuaire N-D de Lourdes
 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :