Jour 3 « J’ai été frappé par les différents témoignages »

Publié le par hospitalité de Touraine

Autrefois, la présence des malades à Lourdes était très spectaculaire. Elle l’est moins de nos jours, grâce à l’évolution de la médecine. Peu importe : la question de la souffrance et des limites humaines est bien posée à Lourdes.

 Ce qui frappe, à Lourdes, c’est aussi la connivence entre les malades et les hospitaliers. Ceux-ci aiment à dire qu’ils reçoivent plus qu’ils ne donnent.
La maladie ne doit pas nous enlever le goût de vivre mais elle nous fait considérer toutes choses comme provisoires. La santé n’est pas la plénitude du bonheur.

Réflexion
Dans notre entourage, les personnes atteintes dans leur santé ne manquent pas. Y faisonsnous attention ? Avons-nous peur ? Leur consacrons- nous du temps gratuitement ?

Malade ou handicapé, comment surmonter les tentations contre la foi (« Dieu m’a abandonné »), l’espérance (« je vais vers la mort »), la charité (« je me replie sur moi-même ») ?

Méditer la Visitation :
" … et celui qui a guéri les malades, Jésus, votre Enfant, est béni…" 

Publié dans Prières et neuvaines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :