Lourdes - Jeudi 25 février 1858

Publié le par Hospitalité de Touraine

2011-10-16-au-23---Stage-Hospitalite-ND-de-Lourdes--16--.JPGLe 25 février : Appel à la pénitence. Une source d’eau.

Au moment où l’enthousiasme montait en flèche dans la foule grossissante (350 personnes contre 250 la veille et 150 l’avant-veille), le comportement de Bernadette change de manière déroutante : à la fin de l’apparition, elle monte à genoux sur le plan incliné jusqu’au fond de la grotte en baisant la terre. Là, elle creuse de ses mains la boue rouge et humide (révélatrice du gîte de la source). Elle se relève toute barbouillée de cette eau sale, qu’elle a bue avec une visible répugnance.

C’est la consternation des plus fervents supporters.

Les messages sont répétés :

« Pénitence ! Pénitence ! Pénitence !.... »

« Vous prierez Dieu pour les pécheurs. »

« Allez baiser la terre en pénitence pour la conversion des pécheurs. »

Le message qui précède, accompagne et suit la découverte de la source reprend et relance la prédication inaugurale de Jean Baptiste : le baptême de pénitence au début de l’Evangile, avais-je observé dans Sens de Lourdes (1954). Pie XII a retenu ce rapprochement évangélique, dans son encyclique pour l’ouverture du centenaire des apparitions.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :