Le groupe d'enfants est aussi dans le Courrier Français

Publié le par hospitalité de Touraine

Pèlerinage des enfants

« À l’unisson
dans la lumière et l’eau vive »

Au cœur du Pèlerinage du diocèse, un pèlerinage d’enfants. Organisé pour la seconde année
par l’Hospitalité de Touraine, il a rassemblé 48 personnes, enfants ou jeunes malades et bien portants,
leurs parents, leurs hospitaliers et leur aumônier. Rencontre avec Louis-Bryan, Jorris, Marie, Mathieu, Guillaume, Mike, Sixtine, Thibaut, Elise, Robin et les autres...

 

Certains dans des fauteuils roulants, d’autres sur leurs jambes, tous debouts dans leur tête. « Je suis venu à Lourdes parce que ça permet de se changer les idées, de rencontrer d’autres personnes, de faire la fête » explique Guillaume, 15 ans, atteint de myopathie. « Et puis on est tous ensemble, on fait des choses assez sympas ». Ces « choses assez sympas » sont des activités proposées en marge du Pèlerinage adulte, à l’échelle d’une foi débutante.

D’abord, cette rencontre liminaire avec le père Horacio Brito, ancien secrétaire général des Sanctuaires, qui pose les bases. Avec l’accent rocailleux de son Argentine natale, il raconte le parcours de Bernadette Soubirous, jeune fille pauvre de 14 ans qui reçoit 18 apparitions de la Vierge Marie en 1858. « Ce qui s’est passé ici à Lourdes concerne le monde entier. Vous verrez ici à Lourdes des milliers de personnes qui parlent toutes les langues : l’espagnol, l’allemand, le néerlandais...» Les enfants de 8 à 16 ans boient ses paroles et ses gestes. Montés à la Cité des jeunes un autre jour, le père Jean-Marie Onfray, responsable du pèlerinage des enfants les introduit, par des images simples, aux symboles forts du pèlerinage : l’eau vive de la source, le Rocher, la lumière, le « faire-Église-ensemble ». « La première raison de Lourdes, c’est d’être ensemble. Ensemble ne signifie pas les uns à côté des autres. Quand je vais au supermarché, je ne me sens pas « ensemble ». Je cherche mes affaires, je m’occupe de moi. À Lourdes, je ne m’occupe pas de moi. » Et des messages passent, chacun trouvant sa place, au gré des prières et des rencontres. Les enfants malades et bien portants se jaugent, se rapprochent, se rencontrent. Alexandra, la mère de trois enfants n’en revient pas : « Ma fille avait peur des personnes handicapées ; maintenant elle s’en occupe ! Elle est souriante, elle est ouverte, elle est à l’aise. Ce n’est plus la même qu’il y a quatre jours. »

Avant le pèlerinage, on pouvait se demander comment la mayonnaise allait prendre, comment le Mystère de Lourdes allait toucher le cœur d’enfants croyants et même non croyants.

La conviction du Père Jean-Marie Onfray, responsable de la Pastorale de la Santé, était celle de la rencontre. « Il n’y a rien d’autre, pour rejoindre un enfant ou un malade, que de se mettre en face et de se regarder. Dans l’Evangile, Jésus rencontre et puis regarde. La rencontre est donc la rencontre au niveau du regard, des visages, du geste, de la caresse. Puis avec certains enfants, il s’agit d’une élaboration de prière, et de comprendre le Mystère de Lourdes. Les enfants et les malades nous rappellent que l’essentiel n’est pas dans de grandes discussions. Tout se joue dans de la présence. » Cette présence, Capucine, une hospitalière de 21 ans, en a fait une expérience étonnante grâce à Mike, 16 ans. « Il ne faisait pas ce pèlerinage dans une démarche de foi. Du coup, on a abordé les choses autrement. On a prié ensemble, mais on a surtout partagé beaucoup d’autres moments, à se raconter nos vies etc. »

Le pèlerinage pour enfants est aussi un temps privilégié pour recevoir des sacrements. Mercredi 20 août, Hugo a fait sa première communion et Mathieu a reçu le sacrement de confirmation au cours d’une célébration. « Je voulais demander la force de Dieu », explique Mathieu. L’année prochaine, un autre pèlerinage pour enfants sera organisé. Plus proche de celui des adultes, mais tout en musique et fous rires comme celui-ci. Et selon le juste mot de Guillaume, « à l’unisson dans la lumière et l’eau vive ».

MGG

Publié dans Lectures et spectacles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :