Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dossier de présentation de l'Hospitalité de Touraine

Publié le

logo_ht_copie.jpgA vous qui visitez notre blog, nous sommes heureux de vous proposer le dossier de présentation de l'Hospitalité de Touraine.

En le parcourant, vous connaitrez les coordonnées de l'Hospitalité pour contacter la permanence de notre bureau ou nous envoyer un Email.

Vous découvrirez les activités de l'Hospitalité de Touraine et des témoignages de malades ou d'hospitaliers, qui démontrent l'esprit fraternel de cette grande famille.

Cette présentation est notre carte de visite, alors n'hésitez pas à la télécharger et à la partager autour de vous, avant de nous rejoindre !

Cliquez ici >>>> Dossier de Présentation

L'hospitalité qu'est ce que c'est ?

Publié le par Hospitalité de Touraine

« La Sainte Vierge m’a choisie parce que j’étais la plus pauvre » (Bernadette Soubirous).

Bernadette - La béatification

  • L’Hospitalité de Touraine, tout d’abord, c’est quoi ?

C’est un mouvement qui, en Touraine, a été créé en 1927 et qui, plus tard, est devenu une association . Il a pour objet d’accompagner à Lourdes ceux qui ne peuvent pas y aller seuls.

 Le père Jean-Pierre Belliard en est actuellement l’aumônier.

  • Sur quoi repose-t-il ?

Sur le don de soi. On accepte en étant hospitalier, dès le départ, de ne rien choisir, d’être dépendant de l’autre. On accepte, aussi, de prendre les frais du pèlerinage à son compte.

  • Est-ce ce qui attire chaque année des dizaines de nouveaux bénévoles ?

Peut-être ! Car on y vit une expérience humaine et spirituelle très forte.

  • C’est-à-dire ?

Le pèlerinage - il y en a deux par an - est une épreuve de vérité. Le malade, en effet, ne triche pas. Il est tel qu’il est, avec ses faiblesses. Donc, ceux qui s’en occupent, vite, très vite, sont eux aussi obligés d’être en vérité.

  • Le malade est, en fait, une sorte de catalyseur ?

Oui. Il fédère toutes les personnes présentes : le jeune et l’âgé, le riche et le pauvre et, bien sûr, celui qui est en bonne santé avec celui qui ne l’est pas. Au bout du compte, tous se retrouvent sur le même pied d’égalité et pèlerins avant tout.

  • Ça ne va pas de soi, pourtant, de s’occuper de personnes malades ?

En effet ! Mais, tout de suite, les gens plongent. Ils s’effacent, se font pauvres à leur tour. Le malade y retrouve ainsi sa dignité.

  • Pourquoi avez-vous choisi Lourdes ?

Parce que c’est un lieu de grâce. On pense, par ailleurs, qu’un pèlerinage, c’est d’abord et avant tout, une démarche à vivre en Église. En étant hospitalier, on accepte d’y marcher la main dans la main, tous ensemble. Lourdes se prête bien à ce type de démarche.

  • L’Hospitalité, est-ce aussi un mouvement d’évangélisation ?

En effet. Il y a des retours à la foi par le biais de la charité, des conversions réelles, d’autant plus réelles qu’elles reposent sur l’expérience personnelle.

  • En dehors du pèlerinage, que proposez-vous aux membres de l’Hospitalité ?

Les hospitaliers proposent un chapelet mensuel, tous les deuxièmes mardis de chaque mois en la crypte de la Basilique St-Martin à 18h30. Nous organisons également une récollection d’une journée pendant le carême sans oublier deux haltes spirituelles par an. Un bulletin permet, enfin, tous les six mois d’avoir des nouvelles de l’Hospitalité.

Thème 2007

Publié le par JC MARIE

Laissez-vous réconcilier avec Dieu !
 
 

La phrase-titre de Lourdes en 2007 est une parole de saint Paul (2 Corinthiens 5, 20) :
« Laissez-vous réconcilier avec Dieu ! » Que veut dire cette phrase ?

La réconciliation

Le besoin de réconciliation se fait sentir dans tous les domaines. Il faut réconcilier les découvertes scientifiques et le respect de l’homme, la liberté et la fraternité, l’économie et la justice, l’art contemporain et le grand public... Il faut que les peuples et les groupes sociaux se réconcilient entre eux, au lieu de se faire la guerre ou, au mieux, de s’ignorer. Il faut surtout que les hommes se réconcilient entre eux dans leur cadre de vie habituel : la famille, le travail, les groupes dont chacun est membre.

« Quel que soit le domaine, l’entente entre les personnes est la clé de la réussite. »



Document complet : Thème d’année 2007

Thème 2006

Publié le par JC MARIE

Theme pastoral 2006
« Tenez vos lampes allumées ! »

« Quatre rendez-vous pour pèlerins pressés »

En entrant dans les Sanctuaires, vous avez vu affiché sur les murs du Forum-Information : « Tenez vos lampes allumées ! » Ce n'est pas une consigne pour la procession du soir, même si, plus loin, nous palerons de cette procession. C'est une parole du Christ à ses disciples (Luc 12, 35).

La lumière ! Tous les hommes cherchent la lumière, à moins qu'ils n'aient déjà opté pour le mal : le mensonge, la violence, la perversion de soi-même et des autres, l'asservissement de leurs semblables. Hélas, cette option n'est pas illusoire.

Mais il y a peu de chances que ceux qui ont choisi les ténèbres viennent à Lourdes. Les pèlerins, les visiteurs, eux, espèrent trouver à Lourdes quelque lumière pour leur vie. Inversement, le vSu de tous ceux qui vous accueillent en ces lieux est que votre attente ne soit pas déçue.

Document complet : Thème d’Année 2006

 

Prière de l'Hospitalité de Touraine

Publié le par christian de germay

Vierge Marie,

 

 

             Vous qui êtes venue à la rencontre de Bernadette, venez aussi jusqu’à nous et prenez-nous par la main, car nous aussi nous sommes pauvres, ignorants et malades.

 

Comme vous l’avez fait pour Bernadette, à la Grotte,

 

                        apprenez-nous à prier et à entrer dans le cœur à cœur avec votre fils Jésus ;

 

aidez-nous à refouler les  mauvaises herbes et les souillures qui nous entravent, et conduisez-nous, à notre tour, jusqu’à la source d’eau vive ;

 

                        prenez en pitié ceux d’entre nous qui souffrent dans leur corps ou dans leur cœur ;

 

            aidez-nous, quelles que soient nos forces, à nous sentir appelés au service de nos frères ;

 

                        mettez-en nous le souci d’aller à Lourdes dans une démarche d’Eglise,  nous accompagnant mutuellement, et  nous faisant, avec humilité, serviteurs les uns des autres ;

 

                        donnez-nous le désir et la force d’être fidèles à nos engagements.

 

            Vierge Marie, vous qui savez l’abondance des grâces qui nous sont offertes à Lourdes, aidez notre Hospitalité à témoigner, en vérité, de la foi qui l’anime et priez Dieu qu’Il lui envoie les ouvriers dont elle a besoin.

 

           

 

 

                                                                   Christian de Germay

Introduction au Chapelet par Jean-Paul II à Lourdes en 2004

Publié le par JC MARIE

JP-II-14-AOUT-2004-GROTTE.jpgChers frères et sœurs,

M’agenouillant ici près de la grotte de Massabielle, je ressens avec émotion que j’ai atteint le terme de mon pèlerinage. Cette grotte, où est apparue Marie, est le cœur de Lourdes. Elle fait penser à la grotte du mont Horeb où Élie rencontra le Seigneur qui lui parla dans le « souffle d’une brise légère » (1 R 19, 12).

Ici, la Vierge invita Bernadette à réciter le rosaire, égrenant elle-même le chapelet. Cette grotte est devenue ainsi le siège d’une étonnante école de prière, où Marie enseigne à tous à contempler avec un ardent amour le visage du Christ. C’est pourquoi Lourdes est le lieu où les croyants de France et de tant d’autres nations d’Europe et du monde prient, à genoux.  

Pèlerins à Lourdes, nous voulons, nous aussi, ce soir, en priant avec la Vierge, parcourir à nouveau les « mystères » à travers lesquels Jésus se manifeste « comme lumière du monde ». Souvenons-nous de sa promesse : « Celui qui vient à ma suite ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie » (Jn 8, 12). 

De l’humble servante du Seigneur, nous voulons apprendre la disponibilité docile à l’écoute et l’engagement généreux à accueillir dans notre vie l’enseignement du Christ. 

En particulier, en méditant sur la participation de la Mère du Seigneur à la mission rédemptrice de son Fils, je vous invite à prier pour les vocations au sacerdoce et à la virginité pour le Règne de Dieu, afin que ceux qui sont appelés sachent répondre avec disponibilité et persévérance. 

Tournés vers la Très Sainte Vierge Marie, disons avec Bernadette : « Ma bonne Mère, ayez pitié de moi ; je me donne tout entière à vous afin que vous me donniez à votre cher Fils que je veux aimer de tout mon cœur. Ma bonne Mère, donnez-moi un cœur tout brûlant pour Jésus. »

<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 74 75 76