Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décès de Simon PERIN.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Nous apprenons le décès accidentel de Simon Perin, un jeune qui nous a accompagnés au mois d'avril 2018.

Ses obsèques auront lieu le mercredi 12 décembre, en l'église de Céré-la-Ronde, à 14h30.

Nous prions pour Simon et sa famille suite à ce tragique événement ; demandons également à Marie de soutenir ses proches en ces moments dramatiques, la famille de l'Hospitalité sera toujours présente par la prière.

 

 

Partager cet article
Repost0

Avent ... Fais de nous des veilleurs.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Seigneur, 
En ce début de l’Avent , viens réveiller notre coeur alourdi, secouer notre torpeur spirituelle.
Donne-nous d’écouter à nouveau les murmures de ton Esprit qui en nous prie, veille, espère.
Seigneur, 
Ravive notre attente, la vigilance active de notre foi afin de nous engager partout où la vie est bafouée, l’amour piétiné, l’espérance menacée, l’homme méprisé.
Seigneur,
En ce temps de l’Avent, fais de nous des veilleurs qui préparent et hâtent l’avènement et le triomphe ultime de ton Royaume, celui du règne de l’Amour.

Publié dans Calendrier liturgique

Partager cet article
Repost0

Le 12 décembre : venez prier le chapelet en l'église St Etienne.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Le 12 décembre : venez prier le chapelet en l'église St Etienne.
Le deuxième mercredi de chaque mois, nous prions le chapelet avec le groupe du Rosaire
en l'église saint Etienne de Tours (place Michelet)
le 12 décembre 2018 à 17h15.
Nous vous invitons à venir partager notre prière pour le monde, la France, les vocations religieuses et pour tous nos amis malades, seuls ou dans la peine.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, transmettez vos intentions de prières par Email à hospitalite.de.touraine@gmail.com

Fraternellement.

Publié dans Prière du Chapelet

Partager cet article
Repost0

Décès de Philippe ROULLET de la BOUILLERIE.

Publié le par Hospitalité de Touraine

 

 

La cérémonie religieuse pour les obsèques de Philippe Roullet de la Bouillerie aura lieu samedi 8 décembre 2018, à 10 heures, en l'église de Neuvy-le-Roi.

Toutes nos prières vont vers Philippe et sa famille.

 

Partager cet article
Repost0

Décès de Philippe de la Bouillerie.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Décès de Philippe de la Bouillerie.

Nous apprenons le décès de Philippe de la Bouillerie, hospitalier de nombreuses années avec nous.

Nous prions pour lui et sa famille, et nous reviendrons vers vous lorsque nous connaitrons la date des obsèques.

Partager cet article
Repost0

Avent ... Compagnon de nos attentes.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Tu veilles, compagnon de nos attentes,

toi, visiteur caché de notre vie.

Fais-nous entendre ta voix qui redresse
quand nous ployons sous le poids du malheur
et ouvre l’horizon de la tendresse
si crainte et peur font dériver nos cœurs.

Que ta Parole fasse lever l’aurore
de notre humanité transfigurée,
et fasse éclore, en toutes nos opacités,
un souffle neuf chantant la joie d’aimer.

Sous nos pas fleuriront pour notre terre
Justice et paix, amour et vérité,
et de nos mains, des perles de lumière.

Dietrich Bonhoeffer

Publié dans Calendrier liturgique

Partager cet article
Repost0

Avent ...

Publié le par Hospitalité de Touraine

Le mot "Avent" vient du latin "adventus" qui veut dire arrivée, venue. Par ce mot, l’Église désigne le temps pendant lequel les chrétiens attendent la venue du Christ qui est fêtée à Noël. L’Avent débute quatre dimanches avant Noël. C’est un temps de préparation marqué par la symbolique de l'attente et du désir. Cette année, il commence le 2 décembre.

 

Publié dans Calendrier liturgique

Partager cet article
Repost0

Décès ...

Publié le par Hospitalité de Touraine

 

Nous apprenons le décès de la sœur de notre amie Dominique Perrier, hospitalière et ancienne vice-présidente. Nous sommes de tout cœur avec elle et sa famille dans cette épreuve, et nos prières ce dimanche iront entre autres vers elles.

Partager cet article
Repost0

L'Avent ....

Publié le par Hospitalité de Touraine

L'Avent ....

 

Qu'est-ce que signifie l'Avent ? Cette période, qui ouvre l’année liturgique, prépare les croyants à la célébration de la grande fête de Noël.
 

L’Avent, c’est d’abord un chemin proposé durant quatre semaines. Comme l’indique l’origine du mot lui-même, elle annonce une "venue", un "avènement", qui marque l’histoire de l’humanité. En l’occurrence celle du "Prince de la Paix" dont parle le prophète Isaïe, de "l’Agneau de Dieu" tel que le désigne Jean-Baptiste…

Autant de figures prophétiques pour annoncer la "venue" du Christ incarné qui se laisse reconnaître humblement par les bergers et les mages sous les traits d’un nouveau-né pauvre. Cette simplicité donne le ton de l’Avent qui laisse le temps au croyant de relire ainsi toute l’histoire du salut chrétien. Tout comme le temps de Carême propose un chemin de pénitence pour monter vers la fête de la Pâque du Christ, l’Avent invite, à sa manière, le croyant à simplifier sa vie à l’image du nouveau-né de la crèche.

Comme le rappelle aussi la fête de sainte Lucie, le 13 décembre, la symbolique de la lumière est tout particulièrement importante dans cette période de l’année où les nuits sont les plus longues. Mais aussi l’esprit d’enfance, à l’image de leur saint protecteur qu’est saint Nicolas, fêté le 6 décembre, ancêtre chrétien de la figure imaginaire du Père Noël à redécouvrir.

Croire.La-Croix.com

Publié dans Calendrier liturgique

Partager cet article
Repost0

Venir à la fête, le 2 décembre...

Publié le par Hospitalité de Touraine

Pour garer vos véhicules à Neuillé-Pont-Pierre, lors de la fête du 2 décembre, vous trouverez un plan ci-dessous.

Sur ce plan est indiqué différents parkings, en sachant que ceux proches de l'église seront rapidement pris ... donc privilégiez le parking prés de la salle des fêtes, rue de Piollé en direction de Sonzay. Le parcours vers l'église se fait en 10 minutes environ pour une distance de 500 mètres.

 

Partager cet article
Repost0

Décès de Madame Jeanine Vincent.

Publié le par Hospitalité de Touraine

 

 

Nous apprenons le décès de Madame Jeanine Vincent, qui est venue avec nous comme malade.

Ses obsèques auront lieu le mardi 20 Novembre à 14h30, en l'église de Bléré.
Nos prières vont vers Jeanine et sa famille.
Partager cet article
Repost0

Fête à Neuillé-Pont-Pierre.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Il reste encore des places ....

Inscrivez-vous (si ce n'est pas déjà fait !)
 

 

Fête 2018.jpg
Partager cet article
Repost0

8 décembre ...

Publié le par Hospitalité de Touraine

Le 8 décembre, c’est le jour de la Fête de l’Immaculée Conception. A cette occasion, le Pape François rend hommage à la Vierge Marie en déposant un bouquet de fleurs au pied de sa statue, place d’Espagne à Rome.

Offrez votre rose à la Vierge.Rejoignez les croyants du monde entier en offrant une rose à la Vierge Marie et en priant le chapelet.

Les roses seront déposées à la Grotte à l’issue de la messe solennelle (célébrée à 10h) et de l’Angélus. Les roses seront bénites au terme de cette célébration. Vous pourrez suivre en direct cet évènement, sur TV Lourdes, le 8 décembre ou le revoir en vidéo sur notre site internet.

J'offre une rose.

Partager cet article
Repost0

Les signes de Lourdes ...5. Les personnes malades et les hospitaliers.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Les signes de Lourdes ...5. Les personnes malades et les hospitaliers.

Ce qui frappe le simple visiteur, c’est la présence de nombreuses personnes malades et handicapées, dans l’enceinte du Sanctuaire. Tous les blessés de la vie peuvent trouver à Lourdes un certain réconfort.

Officiellement, 80 000 personnes malades et handicapées de tous les pays se rendent à Lourdes chaque année. Malgré certaines plaies ou certaines infirmités, on se sent ici dans un havre de paix et de joie.

Les premières guérisons de Lourdes sont survenues pendant les apparitions. A cette époque, la vue des malades émeut si profondément certains qu’ils proposent spontanément leur aide. Ce sont les hospitalières et les hospitaliers.

La guérison des corps ne peut cependant pas occulter la guérison des cœurs. Les malades comme les soi-disant bien portants se retrouvent au pied de la Grotte des Apparitions, devant la Vierge Marie pour une prière partagée.

Partager cet article
Repost0

Prière.

Publié le par Hospitalité de Touraine

"Le service est l'âme de cette fraternité qui construit la paix.

Que Marie, mère de Jésus, nous aide à comprendre et à vivre tous les jours la fraternité qui surgit du cœur de son fils, pour porter la paix à tout homme sur notre terre bien-aimée."

Pape François

 

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Le 14 novembre : venez prier le chapelet en l'église St Etienne.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Le 14 novembre : venez prier le chapelet en l'église St Etienne.
Le deuxième mercredi de chaque mois, nous prions le chapelet avec le groupe du Rosaire
en l'église saint Etienne de Tours (place Michelet)
le 14 novembre 2018 à 17h15.
Nous vous invitons à venir partager notre prière pour le monde, la France, les vocations religieuses et pour tous nos amis malades, seuls ou dans la peine.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, transmettez vos intentions de prières par Email à hospitalite.de.touraine@gmail.com

Fraternellement.

Publié dans Prière du Chapelet

Partager cet article
Repost0

Les signes de Lourdes ...4. Les foules.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Les signes de Lourdes ...4. Les foules.

Depuis plus de 160 ans, les foules sont au rendez-vous, venues de tous les continents.

Lors de la première apparition, le 11 février 1858, Bernadette n’est accompagnée que de sa sœur : Toinette et d’une amie : Jeanne Abadie. En quelques semaines à peine, Lourdes jouit de la réputation de “cité des miracles”. Des centaines puis des milliers de curieux accourent des alentours.

Après la reconnaissance officielle des apparitions par l’Eglise en 1862, les premiers pèlerinages locaux s’organisent. Le rayonnement de Lourdes prend une dimension internationale dans les premières années du XXème siècle.

Mais c’est après la Seconde Guerre mondiale que les statistiques entrent dans une phase en forte croissance… D’avril à octobre, chaque mercredi et dimanche à 9h30, une messe internationale est célébrée en la basilique Saint-Pie X. Des messes internationales adaptées aux jeunes ont lieu également, dans les Sanctuaires, durant les mois de juillet et août.

Partager cet article
Repost0

La Toussaint.

Publié le par Hospitalité de Touraine

La Toussaint.
Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. Chaque 1er novembre, l’Église honore ainsi la foule innombrable de ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.

Si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèles, l’Eglise sait bien que beaucoup d’autres ont également vécu dans la fidélité à l’Evangile et au service de tous. C’est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus.
Cette fête est donc aussi l’occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles.

La sainteté n’est pas une voie réservée à une élite : elle concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ. Le pape Jean-Paul II nous l’a fait comprendre en béatifiant et canonisant un grand nombre de personnes, parmi lesquelles des figures aussi différentes que le Père Maximilien Kolbe, Edith Stein, Padre Pio ou Mère Térésa…

La vie de ces saints constitue une véritable catéchèse, vivante et proche de nous. Elle nous montre l’actualité de la Bonne nouvelle et la présence agissante de l’Esprit Saint parmi les hommes. Témoins de l’amour de Dieu, ces hommes et ces femmes nous sont proches aussi par leur cheminement – ils ne sont pas devenus saints du jour au lendemain -, par leurs doutes, leurs questionnements… en un mot : leur humanité.
La Toussaint a été longtemps célébrée à proximité des fêtes de Pâques et de la Pentecôte. Ce lien avec ces deux grandes fêtes donne le sens originel de la fête de la Toussaint : goûter déjà à la joie de ceux qui ont mis le Christ au centre de leur vie et vivre dans l’espérance de la Résurrection.

Publié dans Calendrier liturgique

Partager cet article
Repost0

Signes de Lourdes ... 3.L'eau.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Signes de Lourdes ... 3.L'eau.

“Allez boire à la source et vous y laver”, voilà ce que la Vierge Marie a demandé à Bernadette Soubirous, le 25 février 1858. L’eau de Lourdes n’est pas de l’eau bénite. C’est une eau banale. Elle n’a aucune vertu thermale ou propriété spécifique. La popularité de l’eau de Lourdes est née des miracles. Les personnes guéries se sont soit appliqué, soit ont ingéré l’eau de la source. Bernadette Soubirous a dit elle-même : “On prend l’eau comme un médicament… Il faut avoir la foi, il faut prier : cette eau n’aurait pas de vertu sans la foi !”. L’eau de Lourdes est le signe d’une autre eau : celle du baptême.

Partager cet article
Repost0

Décès de Jacqueline Grönwold.

Publié le par Hospitalité de Touraine

 

Nous vous faisons part du décès de Jacqueline Grönwold, qui est venue à Lourdes comme malade pendant de nombreuses années.

Ses obsèques auront lieu en l'église Saint Denis, à Amboise, mardi 30 octobre, à 15 heures.

Nos prières vont vers Jacqueline et sa famille, en cette semaine de la Toussaint.

Partager cet article
Repost0

Signes de Lourdes ... 2. La lumière.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Signes de Lourdes ... 2. La lumière.

A proximité de la Grotte, des millions de cierges brûlent sans discontinuer depuis le 19 février 1858. Ce jour-là, Bernadette arrive à la Grotte avec un cierge bénit qu’elle tient allumé entre ses mains jusqu’à la fin de l’apparition. Avant de partir, la Vierge Marie lui demande de le laisser se consumer à la Grotte. Les cierges offerts par les pèlerins se consument depuis lors, jour et nuit. Chaque année, 450 tonnes de cierges brûlent pour vous et pour ceux qui n’ont pas pu venir. D’ailleurs, ce signe de la lumière est omniprésent dans l’Histoire Sainte. Les pèlerins et visiteurs de Lourdes en procession avec un flambeau à la main expriment l’espérance.

Partager cet article
Repost0

Vend'Espoir ... Ils reviennent !

Publié le par Hospitalité de Touraine

Vous les avez accueillis.
 
Ils seront encore là le premier mai 2019... nous vous demanderons de les accueillir à nouveau !
 
Cliquez ICI pour en savoir plus !
 
 

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

Information sur les permanences.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Chers amis,
Pour votre information, nous ne sommes pas au bureau du Carmel les lundi et jeudi d'une façon permanente depuis le 15 octobre et jusqu'au 31 janvier 2019.
Si vous deviez venir ou nous rencontrer merci de nous prévenir par mail, ici, ou par téléphone : 02 47 31 14 48.
A très bientôt.
Information sur les permanences.
Partager cet article
Repost0

Les signes de Lourdes ...1. Le rocher.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Les signes de Lourdes ...1. Le rocher.

Toucher le rocher représente l’accolade de Dieu, solide comme le roc. En remontant l’histoire, on s’aperçoit que les grottes ont toujours servi d’abri naturel et marqué l’imagination des hommes. Ici à Massabielle, comme à Bethléem et au tombeau de Gethsémani, la roche de la Grotte a aussi abrité le surnaturel. Sans avoir jamais étudié, Bernadette le savait, instinctivement. “ C’était mon ciel ”, voilà ce qu’elle disait à propos de cette Grotte. Face à cette masse rocheuse, vous êtes aussi invités à passer à l’intérieur ; voyez comme le roc est poli, luisant du frottement de milliards de caresses. En passant, prenez le temps de regarder la source intarissable, au fond à gauche.

Partager cet article
Repost0

Le miracle de la rencontre.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Le miracle de la rencontre.

Margarita Diego est une jeune Américaine d’origine mexicaine. Venue à Lourdes cet été pour la première fois de sa vie, elle a été touchée par le fait que « ici, tout le monde s’entraide spontanément dans la joie et avec la bonne humeur ». Elle nomme cela « le miracle de la rencontre. »

De l’art du discernement.

L’entretien se déroule dans un français impeccable. Avec le petit accent pointu des hispanophones, sa langue maternelle. C’est aussi la langue de ses chansons. Tout simplement délicieux. Venir à Lourdes, c’est une idée qui a pris le temps de faire son chemin. Dans sa tête et dans son cœur. Une avancée en quatre étapes. 1) Au Mexique, durant son enfance, il y avait des statues de Notre-Dame de Lourdes dans toutes les églises, mais personne pour en raconter l’histoire. 2) Lors d’un séjour étudiant en France, la dame qui l’héberge lui parle de ses nombreux pèlerinages à Lourdes pour implorer la guérison de sa fille touchée par le cancer : en vain, l’enfant mourra. 3) Dans une vidéo en ligne qu’elle regarde avec curiosité, le témoignage d’une personne athée ayant assisté à une guérison à Lourdes l’impressionne : le prodige certes, mais surtout la foi. 4) Pour finir, le retour en Amérique d’une amie paroissienne qui rentre du lieu d’apparition mariale et qui lui dit avec force : « Vas-y rendre service ! » Margarita relit le chemin parcouru. Y voit des signes. Même un appel. C’est tout discerné. Elle postule alors auprès du Sanctuaire pour venir en tant que bénévole. La réponse est rapide et positive. Les billets d’avion sont pris en octobre 2017 et Margarita est à Lourdes, pour la première fois de sa vie. C’est l’été 2018.

Le temps de la grâce.

Pendant onze jours, Margarita se met au service de l’accueil des pèlerins. Le matin, pour répondre à leurs questions, au niveau des arcades situées juste avant l’arrivée dans l’Espace Grotte. L’après-midi, pour les accompagner dans leur démarche de bain, dans le secret du bâtiment des piscines. Cette dernière expérience a marqué la jeune femme. Au-delà des corps blessés, difformes, usés, abîmés, paralysés, amputés, handicapés, elle a vu « la beauté dans les cœurs ». Cette découverte, purement évangélique, Margarita ne l’oubliera jamais. C’est une grâce reçue, comme inscrite à jamais dans sa vie : la beauté vient souvent des plus petits et des plus pauvres. C’est l’école de l’humilité. Une autre grâce vécue à Lourdes ? « Tout le monde ici s’entraide spontanément dans la joie et avec la bonne humeur ». Margarita nomme cela « le miracle de la rencontre. » Un miracle dont, selon elle, « Dieu est l’instigateur mais avec la complicité de la Vierge Marie ». Avant de se dire au revoir, la jeune enseignante tient à partager le message que Dieu lui a confié à Lourdes : « Je veux que tu sois heureuse. » C’est l’aventure du bonheur à laquelle chacun de nous est appelé. Pour l’éternité.

 

Sanctuaire Notre Dame de Lourdes, 18 juillet 2018 / Laurent Jarneau.

Partager cet article
Repost0