Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RAPPEL

Publié le par hospitalité de Touraine

Rappel

L’Hospitalité de Touraine organise , une célébration le mardi 11 septembre à 19h en la chapelle de l’hôpital Bretonneau, pour permettre à tous ceux ou celles qui ont connu, soigné et aimé Davy Delalande, ainsi que nous amis bénévoles de l’Hospitalité de lui dire tous ensemble un au revoir… Celle-ci sera célébrée par le Père Jean Marie Onfray, responsable de la pastorale de la santé, et accompagnateur de notre pèlerinage à Lourdes.


Un rappel également, le 18 septembre, lors de notre halte spirituelle, nous aurons l’occasion de témoigner notre affectueux respect à notre aumônier « partant », Jacques Legoux, ainsi qu’à son « remplaçant », Rémi Bazin. Vous êtes donc doublement invité à venir nombreux.

Publié dans Actualités

Partager cet article

DAVY nous a quitté

Publié le par hospitalité de Touraine

Davy-1-.JPGJe suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l’océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.
 
Quelqu’un à côté de moi dit : «Il est parti».
Parti vers où, parti de mon regard, c’est tout.
Son mât est toujours aussi haut, sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.
 
Et juste au moment où quelqu’un auprès de moi dit : « Il est parti »,
il y en a d’autres qui, le voyant pointer à l’horizon et venir vers eux,
s’exclament avec joie : « Le voilà ».


Nous vous invitons à participer à une messe pour Davy qui était avec nous cet été à Lourdes.
Elle aura lieu le Mardi 11 septembre 2007 à 19h00 dans la chapelle de l'Hopital Bretonneau.
Partager cet article

Sur les pas de St Jacques de Compostelle

Publié le par hospitalité de Touraine

Un message du Mari d'Hélène Jean qui est partie souvenez vous en emportant chacun de nous dans ses prières

Des nouvelles d'Hélène sur le chemin de St Jacques
Hélène est partie de Tours le samedi 25 aout vers 13h
Samedi 25 : Tours-Montbazon : 22 kms
Dimanche 26 : Montbazon-Ste Catherine de Fierbois : 25 kms
Lundi 27 : Ste Catherine de Fierbois-Dangé St Romain : 36 kms
Mardi 28 : Dangé St Romain-Chatellerault-Naintré : 33 kms
Mercredi 29 : Naintré-Chasseneuil du Poitou :22 kms
Jeudi 30 : Chasseneuil-Poitiers-Chartreuse de Ligugé :27 kms
Vendredi 31 : Ligugé-Lusignan : 25 kms
Samedi 1° septembre : Lusignan-Chenay-Melle : 34 kms
Dimanche 2 :Melle-Aulnay : 32 kms           soit environ 256 kms
 
Pour l'instant tout va bien et notre marcheuse n'a meme pas mal aux pieds, aucunes ampoules, les chaussures sont impeccables.
L'accueil à l'étape se fait soit chez des amis pour 3 étapes soit chez des particuliers soit au gite communal soit au camping sous tente réservée aux pélerins.
Samedi après-midi nous l'avons rejointe à Melle au gite communal avec Clotilde et Thomas vers 16h30, retrouvailles puis messe à la chapelle de l'hopital de Melle et repas puis retour pour nous à Tours.
Un peu de logistique ( affaires à amener, d'autres à reprendre ) et l'intendance pour le dimanche surtout pour le soir.
Elle fait route avec un pélerin de Dax depuis Ligugé et hier soir elle a retrouvé à Aulnay les 2 pélerines qui les précédaient d'un jour ( le fait d'avoir "sauté" l'étape de Chenay a permis cette rencontre.
Une anecdote en passant : samedi ' visitant l'église de Lusignan ( splendide eglise d'art typique du Poitou )rencontre avec 3 jeunes qui terminaient le tronçon Tours-Lusignan...et qui avaient entendu aux différents accueils parler d'Hélène "une dame qui fait St Jacques seule "
Pour cette 2ème semaine :
Mardi 4 : Aulnay-St Jean d'Angély..ou plus :23 kms
Mercredi 5 : St Jean ou...Saintes : 37 kms
Jeudi  6 : Saintes-Pons (22kms) ..et plus vers Mirambeau (10/12)
Vendredi 7 : St Genis de saintonge ?-Mirambeau-St Aubin de Blayes : 32 kms
Samedi 8 : St Aubin de Blayes - Blayes : 22 kms
Dimanche : Blayes-Blanquefort : 28 kms...banlieue de Bordeaux      soit environ 176 kms et 432 kms cumulés
 
Nous la rejoindrons avec Clotide le samedi après midi ( là ou elle nous donnera rendez-vous ) car tous les jours un point contact vers 20 h nous amène à échanger les impressions et prévoir un peu de logistique pour la rencontre suivante.
Bref en résumé tout dse passe bien , le temps est de la partie. Elle a bon moral , marche bien et prend le temps  des haltes à son rythme.
Elle pense à nous tous qui la soutenons durant cette longue piste.
 
A bientot de ses nouvelles dimanche ou lundi prochain
 Michel"

Publié dans Pèlerinages

Partager cet article

Témoignage d’une jeune hospitalière

Publié le par hospitalité de Touraine

 
Cet été je partais à Lourdes pour la deuxième fois et je ne m’attendais pas à vivre ce pèlerinage aussi intensément que le premier ! 

Nous sommes revenus de Lourdes hier soir et aujourd’hui je ressens comme un grand vide et une certaine nostalgie.
L’ambiance, la convivialité, toute cette agitation et cet esprit de générosité, de partage qui régnait au sein de l’Hospitalité me manquent. J’ai l’impression d’avoir vécu pendant ces 5 jours des choses que je ne pourrai pas oublier ! Je repense à ce mélange d’émotions que j’ai ressenties et à tous ces moments forts partagés avec malades ou hospitaliers ; Je partais pour donner, pour servir, pour me rendre utile mais je ne m’attendais pas à recevoir autant, aussi bien de la part de personnes malades que de la part d’hospitaliers. On se rend rapidement compte qu’un tas de petits gestes qui ne nous coûtent pas grand-chose au départ peuvent rapporter énormément : c’est incroyable ce que l’on peut ressentir simplement en tenant la main d’un malade et en échangeant un sourire.
 L’année dernière je partais pour la première fois, je me sentais un peu empotée sur le quai de la gare ! J’avais peur de ne pas savoir m’y prendre avec les malades…Mais l’on est vite plongé dans le bain et le contact s’établit rapidement avec les malades et avec les autres hospitaliers.
 
        Ce que l’on vit tous ensemble pendant ces 5 jours crée assez vite des liens. J’ai découvert aussi l’atmosphère qui règne dans le sanctuaire, son aspect international. Tous ces gens venus du monde entier (une bonne part d’Italiens, certes…) réunis lors des messes, des processions…, pour prier ensemble la Vierge Marie, je trouve cela impressionnant ! 
 Cette année, je me suis retrouvée plus spécialement chargée, avec un petit groupe d’autres hospitaliers, des enfants malades. Cette expérience, pas toujours facile (surtout émotionnellement) m’a permis de vivre ce second pèlerinage de manière différente mais tout aussi intense avec des échanges forts avec les malades ou entre hospitaliers. Il y a eu des moments de bonne humeur (et des fous rires !), des moments plus calmes, plus tristes (quelques larmes !), même des moments de silence mais à chaque fois de véritables moments de partage. Avec les enfants, on est beaucoup plus vite soi-même, on se découvre des élans de tendresse insoupçonnée, on s’amuse aussi ! Chargée plus spécialement d’un enfant qui ne parlait pas, j’ai appris à faire du silence un lieu d’échange, et oui on peut avoir l’impression de communiquer même sans parler, juste présents l’un à côté de l’autre !!!
 J’ai envie de dire pour finir que durant ces 5 jours on est confronté à la souffrance (physique ou morale) et on en a pas forcément l’habitude, mais c’est aussi pendant ces 5 jours que l’on découvre réellement le sens du partage, de la générosité et de l’humilité.
A tous ceux qui m’ont permis de vivre cela : MERCI !

Publié dans Pèlerinages

Partager cet article

Lire les diaporamas

Publié le par hospitalité de Touraine

Mes chers Amis

Plusieurs personnes ont des problèmes pour lire les diaporamas ! 
Il est donc de mon devoir d'essayer de résoudre ce problème !
Tout d'abord, les diaporamas fonctionnent trés trés bien.
Le problème peut avoir deux causes :
                     - soit il vous manque une application internet
vous pouvez la télécharger
ICI
                     - soit la sécurité de votre ordinateur bloque les applications Flash.

Bon courage à ceux qui ont un problème pour lire les diaporamas ! et souriez votre problème est peut être solutionné.

Partager cet article

Hélène est partie !!!!!

Publié le par hospitalité de Touraine

"Priez pour moi comme je prie pour chacun de vous"

Voila le message que maman nous a envoyé avant de partir pour Saint Jacques.
 
Un message fort puisque la prière fait partie d'elle, et c'est tout le sens de son pèlerinage. Ce n'est pas un exploit ou une aventure qu'elle cherche mais bien un chemin de prière, un chemin de foi, sur les pas de tout ceux qui se mettent à marcher avec le Christ. 

Cette longue piste, comme elle dit, elle l'avait décidée pour son entrée en retraite.
 En recueillent des témoignages, des livres, son désir de partir a grandi. 
Elle s'y est préparée sur le plan physique, sur le plan matériel et sur le plan spirituel. C'est là le sens de la bénédiction d'envoi, ce n'est pas le coup de feu des coureurs, c'est l'assurance de partir avec le Christ, pour le Christ. 


Maman-25-ao--t-St-Jacques-012.jpg

C'est pour cette raison qu'elle tenait à remercier tous les hospitaliers et malades qui se sont rendu présent à l'envoi à la basilique Saint Martin.

Saint Martin - Saint Jacques... départ immédiat !

Thomas JEAN
fils d'Hélène"

Publié dans Pèlerinages

Partager cet article

Vers toi je lève les yeux, Sainte Mère de Dieu

Publié le par hospitalité de Touraine

 
Vers toi je lève les yeux,
Sainte Mère de Dieu ;
car je voudrais faire de ma maison
une maison où Jésus vienne,
selon sa promesse,
quand plusieurs se réunissent en son nom.

Tu as accueilli le message de l'ange
comme un message venant de Dieu,
et tu as reçu, en raison de ta foi,
l'incomparable grâce
d'accueillir en toi Dieu lui-même.

Tu as ouvert aux bergers puis aux mages
la porte de ta maison
sans que nul ne se sente gêné
par sa pauvreté ou sa richesse.

Sois Celle qui chez moi reçoit.
Afin que ceux qui ont besoin
d'être réconfortés le soient ;
ceux qui ont le désir de rendre grâce
puissent le faire ;
ceux qui cherchent la paix la trouvent.

Et que chacun reparte vers sa propre maison
avec la joie d'avoir rencontré Jésus lui-même,
Lui, le chemin, la vérité, la vie.
Amen
 

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article

Laissez vous réconcilier

Publié le par hospitalité de Touraine

« Laissez-vous réconcilier »       LOURDES 2007
 
 
 
Nous connaissons tous l’histoire de cette femme prise en flagrant délit d’adultère et que des hommes voulaient lapider. Nous connaissons tous la réponse de Jésus :
« Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre ! »
Nous savons tous ce qui s’est passé…ils partirent tous en commençant par les plus âgés ! S5000350.JPG
Oui, nous sommes tous pécheurs
 
Saint Jean écrit même : « Si nous disons : ‘Nous n’avons pas de péché’, nous nous égarons nous-mêmes et la vérité n’est pas en nous »…
Faire œuvre de VERITE, c’est regarder notre vie, non pas au nom de toutes nos complaisances, mais à la lumière de la Parole de Dieu.
« La Vérité vous rendra libres »…
« Celui qui fait la Vérité vient à la lumière»…
 
Nous sommes venus (humblement) vers la (les) lumière de Lourdes…pour faire œuvre de Vérité, pour regarder notre vie à la lumière de sa Parole.
Mais, il demeure une question : Qu’est ce que le péché ?
La réponse n’est pas facile…
 
Nous avons en mémoire telle ou telle collection de péchés qui conduisait certains à rester bloquer sur une déficience ou une fragilité et d’autres à dire sereins : « Je ne vois pas ce que j’ai à me reprocher ». Certains le voyaient partout, d’autres aujourd’hui ne le voient plus nulle part. Reconnaissons aussi combien nous avons blessé de personnes en les infantilisant dans cette démarche !
 
La Foi chrétienne ne nous annonce pas le péché, mais la rémission des péchés ! (Je crois en un seul Baptême pour le pardon des péchés)…C’est notre acte de Foi ! Le cœur du mystère du salut s’exprime dans l’affirmation : « Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui » La croix du Christ, nous dit l’excès d’amour du Père : « Tu as tellement aimé le monde Père très saint. »
 
La foi chrétienne est annonce du Pardon. Ce pardon reçu gratuitement – sans raison – ne peut que nous étonner, nous bouleverser. Nous connaissons la réaction de Zachée lorsque le Seigneur jésus le remarque et décide de venir chez lui… C’est l’amour reçu, accueilli, qui révèle les manques d’amour.
 
Dans la mesure où je reconnais l’amour de Dieu, je reconnais que j’ai du mal à y répondre en vérité. Le péché n’est pas d’abord une réalité morale, mais une réalité au cœur de la foi, une réalité théologique : le péché est un refus d’amour sous des formes multiples (une manière de dire NON à Dieu).
  
Au cœur du mystère de la Foi, nous sommes appelés à nous laisser aimer, nous laisser regarder (et ce n’est pas évident !). Nous sommes invités à nous laisser faire par la tendresse d’un Père. C’est en ce sens que je comprends la parole de Paul aux Corinthiens : « Au nom du Christ, nous vous en supplions, laissez-vous réconcilier avec Dieu ! »
 
Se laisser réconcilier et non se réconcilier d’abord. C’est Dieu le Père qui dans la mort du Christ se réconcilie les hommes et le monde avec lui-même. Notre démarche est une réponse à son initiative. Dieu ne fait pas le décompte de nos fautes, il ne nous attend pas « au tournant ». Il n’est pas un Dieu de la vengeance ; il est doux et humble de cœur.
 
Dans son testament spirituel, à la veille de sa mort, le Christ nous dit : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » Puis il ajoute : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit et que votre fruit demeure. » (Jean 15)
 
La parole de réconciliation est prononcée par Dieu qui nous appelle à la Vie, qui nous donne sa Vie, qui fait le premier pas pour rétablir l’alliance. Cette nouvelle alliance dans le sang du Christ, dans la mort du Christ, dans le don qu’il nous fait de sa Vie. Dieu nous tend une main de communion, car il veut faire sa demeure en nous.
 
Alors, comment allons-nous accueillir le geste de Dieu, sa main tendue ? D’abord en reconnaissant que cela fait du bien ! (Il n’y a pas de mal à se faire du bien…) Nous avons tous besoin d’être aimé.
            -les enfants savent merveilleusement l’exprimer,
            -Nos amis handicapés également car ils ont la simplicité du cœur,
            -Les personnes malades savent aussi la joie de la main tendue, du sourire.
 
Mais souvent les adultes (que nous sommes) ont du mal à reconnaître ce besoin d’être aimé. Dieu joue de la flûte et personne ne veut danser. Nous restons repliés sur nous-mêmes. Dieu invite à un festin et les invités ont d’autres choses à faire, ils se font prier quand ils ne maltraitent pas les serviteurs. Nous manquons de simplicité et d’humilité pour reconnaître ce besoin d’être aimé. Nous avons peur de laisser Dieu poser sur nous son regard.
 
Et c’est lorsque nous nous laissons aimer, que nous reconnaissons notre péché (qui est d’abord difficulté à sa laisser aimer.) L’amour que nous avons du mal à recevoir, c’est aussi l’amour que nous avons du mal à donner. C’est pour cela qu’est essentielle la parole de notre prière : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. » Le verbe grec traduit par pardonner (àphienai) veut dire lâcher, laisser aller…
 
Pour aimer l’autre en vérité, il faut se laisser aimer. Pour aimer l’autre en vérité, il est même utile de se juger aimable. Souvenez-vous, dans l’Evangile, il est dit : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». je ne peux pas donner ce que je refuse de recevoir. Je ne peux même donner gratuitement, que ce que j’ai accepté de recevoir gratuitement.
  
Il faut laisser l’amour de Dieu nous appeler comme Lazare à nous lever de nos tombeaux : ces tombeaux de nos enfermements.
            -je suis enfermé quand je suis toujours sûr d’avoir raison.
            -je suis enfermé quand je me refuse au pardon après l’offense.
            -je suis enfermé quand je refuse de reconnaître que l’autre a changé.
            -je suis enfermé quand j’en ai assez de vivre, que je n’ai plus goût à rien.
            -je suis enfermé quand je ne m’intéresse plus qu’à moi, qu’à mes douleurs.
            -je suis enfermé quand je refuse la différence.
            -je suis enfermé quand je ne sors pas de la culpabilité, que je porte un sac trop lourd !
Dieu nous appelle aujourd’hui
A nous lever de nos tombeaux !
 
 
Entendre cet appel à sortir de mon tombeau, de mon enfermement, c’est faire l’expérience de la joie du pardon. Joie du regard qui fait vivre, de la main qui rassure, de la parole qui enfante à la vie. Joie du pardon qui fait naître et renaître. Car il nous faut sans cesse naître de l’Esprit, même quand on est vieux (vous connaissez l’histoire de Nicodème qui vient voir Jésus de nuit en St Jean 3)
 
Joie du pardon qui appelle à la vie. Nous connaissons cet appel de Dieu dans le Livre du Deutéronome : « Vois, je mets devant toi la mort et la vie, le malheur et le bonheur et je te demande de choisir la Vie ». Choisir la vie et non la subir comme une fatalité.
 
Le pardon reçu me redit que Dieu est source de Vie. Le pardon reçu est une nouvelle création. Tout pardon est un matin de Pâques dans nos vies. Se laisser réconcilier par Dieu avec la vie. Nous ne cessons d’être préoccupés par notre vie et Dieu nous ouvre à la Vie ; cette Vie qu’il nous donne en abondance.
 
Tout sacrement est expérience de la profusion du mystère d’Amour, du mystère de la Grâce. Tout sacrement me rappelle que je ne peux me donner la Grâce, qu’il me faut la recevoir. Car je ne me donne pas la vie. Jésus à raison de dire à la Samaritaine : « Si tu savais le Don de Dieu ! »
 
Si nous savions combien Dieu veut faire de nous des vivants, combien Dieu nous fait confiance !
 
Si nous savions que la vie ne regarde pas en arrière, mais qu’elle est toujours confiance en demain !
 
Si nous savions combien Dieu ne peut se résoudre à nos lâchetés, à nos fragilités, à nos petits côtés ; combien Dieu espère en nous…Car rien n’est impossible à Dieu.
 
C’est ainsi que nous sommes rentrés en Carême avec cette Parole : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile ! » La conversion est l’acceptation de se laisser dérouter par la Parole de Dieu. Etre croyant, c’est donner crédit à cette Parole. Croire Dieu sur Parole ! C’est elle qui a motivé Abraham dans son désir de partir. C’est elle en laquelle Jésus s’enracine pour ne pas succomber à la tentation au désert.
 
Vivre la réconciliation, c’est toujours se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu.
-Trop souvent, nous considérons que se confesser, c’est parler de soi…alors qu’il    s’agit d’abord de confesser la tendresse de Dieu. Nous nous demandons ce que nous allons dire, alors que l’essentiel est d’accueillir une Parole.
            -Nous vivons la démarche de réconciliation pour avoir bonne conscience alors qu’il importe de raviver l’alliance avec Dieu.
-D’un sacrement qui réalise la rencontre tendre et chaleureuse du Père et du fils, nous risquons de faire une parole murmurée dans un coin d’ombre.
 
Laissez-vous réconcilier ! Quelle parole de foi !
Puissions-nous l’entendre à Lourdes où Marie demande à Bernadette que nous venions en procession, c'est-à-dire en Eglise. Redécouvrir la dimension ecclésiale de la réconciliation. Je ne fais pas « ma lessive », mais je fais grandir le mystère de l’Eglise en permettant à la grâce de féconder un coin d’humanité.
 
Une âme qui s’élève, élève le monde… Un croyant qui se laisse réconcilier contribue humblement à l’avènement du salut. Par lui, la grâce surabonde. Et cette flamme que Dieu vient d’allumer dans le cœur réconcilié ne peut s’éteindre. Elle ne peut que donner vie et chaleur autour d’elle.
 
Lourdes est un lieu privilégié pour vivre la réconciliation. Se laisser regarder comme une personne à l’image de Bernadette. Se laisser aimer en dépit de toutes ses fautes, de toutes ses limites. Accepter d’être un peuple en marche qui témoigne de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ. Vivre la grâce de la Parole de Pardon pour repartir dans la Joie. Entrons confiants dans cette action de grâce :
 
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons par Jésus Christ et Seigneur pour ton œuvre d’amour en ce monde.
Au sein de notre humanité encore désunie et déchirée, nous savons et nous proclamons que tu ne cesses d’agir et que tu es à l’origine de tout effort vers la paix.
Ton Esprit travaille au cœur des hommes et les ennemis enfin se parlent, les adversaires se tendent la main, des peuples qui s’opposaient acceptent de faire ensemble une partie du chemin.
Oui, c’est à Toi Seigneur que nous le devons, si le désir de s’entendre l’emporte sur la guerre, si la soif de vengeance fait place au pardon et si l’amour triomphe de la haine.
Forts de ton amour qui fait de nous des frères, ensemble nous pouvons te dire : Notre Père…..
                                                                                                       
Père Jean Marie ONFRAY
 
Téléchargement au format PDF

Publié dans Thèmes d'année

Partager cet article

Nous te confions aurore

Publié le par hospitalité de Touraine

Mes chers amis nous vous confions Aurore qui est née le 31 Juillet 2007.

Aurore est la fille de Bérengère et Jean-Paul Baillet qui nous ont accompagnés plusieurs fois au mois d'août.

Publié dans Carnet - Naissances

Partager cet article

Prière pour l’Assomption

Publié le par hospitalité de Touraine

Prière pour l’Assomption
Aujourd’hui, notre regard doit s’élever
vers le ciel de toutes nos espérances.

Marie, notre soeur Marie, fille de notre terre,
est élevée dans la gloire parce qu’elle est aussi
la mère de notre Dieu.

Marie est la première
à pouvoir placer ses pas
dans les pas de son fils...
...jusqu’au bout du voyage.
Nos chemins, eux aussi,
conduisent à la gloire.
Nous ne le voyons pas,
mais Marie nous le dit
par son Assomption.
Toi, Notre-Dame,
consolide en nos coeurs
la foi et l’espérance
et remplis-nous de cet amour
qui vaincra toute mort
le jour de notre propre assomption.

Publié dans Calendrier liturgique

Partager cet article

News d'Hélène

Publié le par hospitalité de Touraine

"Il est beau d'accomplir ses rêves, mais il est plus beau encore, de laisser s'accomplir le rêve de Dieu sur nous" helene.JPG
Ça y est c'est déterminé. Je pars le 25 août, je prends la route vers Saint Jacques de Compostelle : mettre mes pas dans ceux qui ont creusé le chemin bien avant moi.
Pèlerinage qui donne sens à ma vie, qui permet de se retrouver soi-même avec Dieu et en Dieu. 
Il y a 10 mois que je suis en retraite, et c'est ainsi que je désirais commencer cette étape de ma vie : ce sera le début de ma longue piste, qui débute par la messe de 11h à la basilique Saint Martin suivit de la bénédiction et l'envoi des pèlerins.
J'emporte avec moi toutes les intentions qui me seront données.

A tous affectueusement.
Hélène JEAN

Publié dans Pèlerinages

Partager cet article

site des Jeunes Hospitaliers

Publié le par hospitalité de Touraine

on avait parlé de donner davantage d'explications quant au fonctionnement de l'AJH, mais finalement le mieux je crois serait d'inciter les visiteurs du blog de l'hospitalité à découvrir ce nouveau mouvement qui ne s'inscrit pas en substitution de l'hospitalité de Touraine, mais bien dans la continuité du message et de l'action que l'on trouve en tant qu'hospitalier.
Ce blog a été constitué il y a quelques mois par l'initiative de jeunes hospitaliers qui ont cru à la possibilité d'une réunion ou tout du moins d'un échange entre les différentes hospitalités et que cela pouvait être quelques chose de tout à fait enrichissant particulierement au travers des jeunes, d'où la formulation "action des jeunes hospitaliers."
Il ne faut pas hésiter à aller se rendre sur le blog afin de découvrir par soi même l'action des jeunes hospitaliers.
site de AJH

Publié dans Actualités

Partager cet article

De beaux gestes …

Publié le par hospitalité de Touraine

De beaux gestes … 

La préparation d’un pèlerinage donne l’occasion d’apprécier quel ques gestes 
que l’on peut qualifier d’émouvants … 
En voici des exemples. 
Tout d’abord mentionner tous les chèques reçus, avec ce petit mot : « pour le pèlerinage d’un malade ». Sans oublier ceux personnalisés. 

Les « loups » de Davy, l’un de nos jeunes malades. Davy aime les loups, qu’il ne pourra vraisemblablement jamais « toucher », comme nous d’ailleurs, et pourtant c’est son souhait ! Cependant il vient de recevoir, de Belgique, adhérent d’une chaîne amie des « lupus », deux tee-shirts, marqués d’un loup… et de nombreuses photos. Nul doute qu’il est heureux de ce cadeau ! 

Johana, encore une jeune malade : tout le service d’hémodialyse de Clocheville se met en quête de lui offrir personnellement son pèlerinage ....

Voici un beau clin d'oeil
Partager cet article

Compte rendu commission de communication

Publié le par hospitalité de Touraine

Compte rendu commission de communication
Du 30 juillet 2007
 
Bulletin
 
        Satisfaction apparente pour la première édition : il faut continuer …
        Le second est en cours. L’accent sera porté sur le pèlerinage d’août.
Il nous faut des articles. Un effort est à faire pour se constituer un « stock » d’articles, aussi bien pour le bulletin que pour le blog.
 
Blog
 
        Même remarque, bien que le nombre d’inscrits soit toujours insuffisant.
        Un effort est donc à faire pour inciter les hospitaliers à le faire… l’intérêt n’a peut-être pas été suffisamment reconnu ? Il est probable aussi que la façon de faire n’est pas été comprise malgré les différents messages.
 
Pèlerinage d’août
 
        Nous souhaitons orienter les témoignages par activité et non par jour comme en mai : piscine, jeunes, photos, chambres, jeunes malades.
        Pour eux nous envisageons un témoignage plus étoffé destiné à Clocheville, voire le courrier français; des messages sonores pour RCF (si intéressés), et peut-être une vidéo ! 
 
Quelques réflexions 
 
Articles : il y a déjà quelques pourvoyeurs, il faut insister.
Annonceurs : toujours souhaités, mais dans la limite de 2 pages maximum
Question : doit-on agrandir l’équipe avec une participation des malades ? Paroisses : peut-on inciter les paroisses à participer plus activement sur le blog ? Peut-on envisager une action annuelle de l’hospitalité dans un doyenné chaque année.
Autres hospitalités : ne peut-on pas accentuer les liens entre d’autres hospitalités ?
Jeunes : est-il possible d’organiser un « tour » de visites pour certains malades ? Avec un calendrier précis ? Le pèlerinage d’août serait un bon tremplin pour tester la chose ! 
 
 
Partager cet article

Nuit de garde

Publié le par hospitalité de Touraine

Nuit de garde
 
Quand la journée de soins et d’accompagnements des malades et personnes âgées arrive à son terme, les hospitaliers voient arriver le crépuscule avec contentement ou simplement heureux d’un jour offert déjà passé. Chacun s’éloigne alors vers son foyer, son hôtel, un lieu de repos avant le lendemain.
Demeurent, cependant, à l’Accueil Notre Dame, les hospitaliers qui se sont proposés pour une nuit de garde auprès de tous ceux qui s’y reposent. Cette équipe composée de deux personnels infirmier et de deux autres hospitaliers sans qualification médicale, est accompagnée du ou des médecins de l’Hospitalité de Touraine.
 
Cette veillée commence au fil du départ des hospitaliers encore présents à l’Accueil Notre Dame, qui partent en souhaitant au quatre volontaires, une nuit tranquille et sans encombre. Le calme s’installe peu à peu pour laisser place au silence réparateur. L‘équipe de veilleurs prend ses marques pour s’assurer une présence la plus efficiente possible. Ils placent stratégiquement une table entre les paliers A et B pour entendre les appels de toutes les chambres. La nuit de garde peut inspirer l’écriture, les partages de vie, la prière collective ou intérieure.
 
Tous ces moments sont, pour moi, des havres de paix, de sérénité et des temps de bonheur, cependant, la perspective de passer une nuit complète tenu en éveil, me fait toujours craindre de ne pas être à la hauteur de la mission qui m’est confiée. Finalement, je sais, pour l’avoir déjà vécu, que la nuit de garde passe toujours vite, animée par les appels successifs qui nous font bondir de nos fauteuils pour intervenir au plus vite.
Une fois l’origine de la sonnerie localisée, apparaît, le plus souvent, le besoin de sentir une présence, d’entendre une voix, de connaître l’heure ou d’être rassuré quant à la prise du médicament salvateur.
Je ressens alors l’amour du père pour son enfant qui l’appelle au milieu de la nuit ; je suis là, avec ma force, ma santé et ma capacité d’agir pour les plus faibles, bien que dans leur quotidien, nos frères sachent faire preuve d’une grande sagesse et d‘une certaine philosophie face à la souffrance physique et morale.
Quant à Marie, elle nous accompagne et nous protège à chaque instant, chaque contact, chaque parole et chaque attention. Elle nous insuffle son Amour pour que nous, ses enfants, soyons intensément liés pendant les pèlerinages et également, lors de ces nuits de garde.
 
Les visites des chambres endormies, font également partie de la veillée ; j’y apprécie les respirations discrètes et les ronflements gentiment sonores, signes du repos de chacun.
Parfois un timide appel révèle l’insomnie ponctuelle ou habituelle d’un de nos protégés. M’apparaît alors le mystère de ceux qui « vivent » le sommeil des autres, de ceux qui ne sont jamais certains de s’être assoupis ou qui sont souvent persuadés d’être restés éveillés. En moi, ne sont alors qu’impuissance et compassion.
 
Les heures s’égrainent ainsi jusqu’à l’aube, révélatrice d’une fatigue fiévreuse ; je me sens soudain anéanti, les paupières sont pesantes et la perspective de résister jusqu’à la prière sur la terrasse me parait insurmontable.
J’appelle Notre Dame de Lourdes par un « je Vous salue Marie », je m’efforce encore de répondre aux appels des malades et soudain, les premiers hospitaliers arrivent comme des sauveurs et des ressources nouvelles pour prendre le relais de ce jour nouveau.
Sur la terrasse de l’Accueil Notre Dame, la fraîcheur du mois de mai se fait sentir mais le ciel rougeoyant en arrière plan de l’enceinte sacrée est annonciateur des premiers doux rayons de soleil et de quelques heures de repos.
Dans cette lumière naissante, face à la grotte de Massabielle riche de ces cierges protecteurs, l’Hospitalité de Touraine se rassemble comme chaque matin, pour écouter la prière de ses quatre veilleurs frissonnants :
  • Notre Dame de Lourdes, priez pour nous,
  • Sainte Bernadette, priez pour nous,
  • Saint Martin, priez pour nous.

Thierry Maurel
Un Hospitalier
Partager cet article

Bulletin n°1 - Juin 2007 (première version Internet)

Publié le par hospitalité de Touraine

Voici le Bulletin de l'Hospitalité de Touraine du mois de Juin 2007.

Il est tout nouveau !!! 
Regardez-le pour ceux qui ne l'ont pas reçus par la poste !!!

Les grandes nouveautés :
        -  Edition couleur
        -  Plus d'Articles
        -  La Parole à nos amis Malades et Handicapés
        -  Un sponsoring par les entreprises afin que le coût de celui-ci ne soit pas trop important ( Avis aux amateurs il reste un peu de place !!!!!)

           Et biensûr tout cela avec une bonne dose d'humour et de bonne humeur.

             Voici le sommaire du bulletin de Juin 2007  : 
PAGE : 
    2        Le mot de l’aumônier 
    3       Information de notre archevêque 
    4       Celui du président  
    5      Edito  
    5      RCF 
    8      Compte rendu de l’AG 
  13      Message d’Erwan 
  14     Compte rendu de la Récollection 
  17      La femme du jour 
  18      Le Pèlerinage de Mai 
  23      Le carnet 

en cliquant ICI vous pourrez le télécharger et le diffuser à vos amis par mail ou papier !!!!!

                               

Partager cet article

Prions pour Mme Bret et sa famille

Publié le par hospitalité de Touraine

Nous confions à votre prière Mme Bret qui est retournée vers le père.
Partager cet article

Interview de Philippe Galineau par RCF

Publié le par hospitalité de Touraine

philippeG.JPG Chers Amis,pre-home-logo.gif

Nous sommes heureux de vous présenter, enfin l'interview de notre cher président Philippe  Gallineau 
sur les ondes de Radio RCF St Martin.



(il suffit de cliquer sur le Logo vert)






Nous vous proposons d'entendre les témoignages de personnes malades et d'hospitaliers sur l'association et de ce qu'ils y vivent.







Partager cet article

Prions pour Soeur Odile du Sacré Coeur

Publié le par hospitalité de Touraine

Seigneur nous te confions Soeur Odile du Sacré Coeur qui est retournée auprés de toi.
nous te remercions d'avoir croisé sa route, nous n'oublions pas son sourire et tous les moments de    prières que nous  avons partagés, sa présence à tous les pélerinages à Lourdes.
Elle ne nous oubliait jamais ; nous sommes assurés de ses prières.
 
Grande-Bret--che-006.jpg
Partager cet article

Prière à Sainte Bernadette

Publié le par hospitalité de Touraine

O Sainte Bernadette,
qui simple et pure enfant,
avez dix-huit fois,chapellesaintgildardbernadette2.jpg
à Lourdes, contemplé la beauté et
reçu les confidences de l'Immaculée
et qui avez voulu ensuite vous cacher
dans le Cloître de Nevers
etvous y consumer en hostie
 pour les pécheurs
Obtenez-nous cet esprit de pureté,
de simplicité et de mortification
qui nous conduira nous aussi à la vision de Dieu
et de Marie au Ciel.

Ainsi soit-il.

Partager cet article

Message du Père Gilles Meunier

Publié le par hospitalité de Touraine

                           A tous les membres de l'Hospitalité de Touraine....


P7010077.JPG
C'est un moment fort que je viens de vivre ce week-end par le
sacrement de l'ordination ! Moment fort aussi dans ma vie.... Je pense
avoir été l'espace de qq instants, de qq heures entre ciel et terre !
on touche du doigt qq chose qui est bien de l'ordre du divin !


Je ne pourrais dire si un moment a été plus fort qu'un autre...même si
ce magnifique temps de la litanie des Saints, moment où l'ordinand est
prostré, face contre terre, a été pour moi l'instant où je me suis
réellement abandonné totalement...pleinement.....entièrement !

Maintenant je suis au service !....des hommes et femmes de ce
monde....des plus petits, des plus faibles, des plus pauvres !

               Je les confie et vous confie tous au Seigneur ! et lui
demande de vous bénir !

                                 Gilles +

Partager cet article

Une beau Geste

Publié le par hospitalité de Touraine

Voici une belle histoire qui semble, pour nous, avoir toute sa place ici !!!!!

Lors d'une quête dans une paroisse, un paroissien a répondu  au delà de la quête réalisée pour l'Hospitalité de Touraine. il a fait un don au delà de toute attente.
De ce fait, Maick nous ayant parlé de  fauteuils électriques pour Guillaume et Matthieu.(2 enfants, que nous aimons accueillir  au pèlerinage du mois d'Août.), nous avons eu la somme pour un fauteuil.
Merci Seigneur pour cette générosité gratuite.
Il en découle que nous avons pu informatiser les deux fauteuils roulants.  Je vous laisse découvrir  la joie sur les visages !!!!!

Photo041.jpgP6240068.JPG

Partager cet article

Ordination du Père Gilles Meunier

Publié le par hospitalité de Touraine

 
Dimanche 1 Juillet 2007, de nombreux membres de l’Hospitalité de Touraine étaient présents à l’appel de l’évêque, pour assister à l’ordination Presbytérale de Gilles Meunier. Rappelez vous, en Août 2006, il était venu nous aider à lourdes.
 
Photo046.jpg
La cérémonie, fut profonde et recueillie.
 
Mgr Aubertin, Mgr Le Vert, et tous les prêtres présents ont imposés les mains à Gilles.
 
Voici un nouveau prêtre qui se lève et revêt étole et chasuble
 
Merci Seigneur pour ce nouveau prêtre au service des hommes.
 
Dés sa sortie de sa cathédrale, il était auprès des malades.
 

Photo047.jpg




"Chers prêtres, si vous vous laissez saisir par le Christ comme l’apôtre Paul, vous aussi, vous serez en mesure de proclamer sur les routes du monde la miséricorde infinie du Père céleste qui veut que tous les hommes soient sauvés et arrivent à la connaissance de la vérité. Vous deviendrez ainsi des maîtres crédibles de vie évangélique et des prophètes
de l’espérance". Jean-Paul II
 

 

Publié dans Actualités

Partager cet article

Prions pour le Père Pontonnier

Publié le par hospitalité de Touraine

Seigneur nous te confions le Père Pontonnier. 
Accueille le auprès de toi,
que son âme repose en paix dans ton Amour.
Merci Seigneur d’avoir croisé sa route.
Merci pour le don de sa vie et pour ta parole qui fut une lumière sur ses pas.P--re-J-Pontonnier-08-2006-1.JPG
Partager cet article

Défi de l'été

Publié le par Michel Plumel

DEFI
 
            Celui annoncé à plusieurs reprises déjà, concernant notre souhait de faire participer un grand nombre de jeunes enfants malades ou handicapés à notre pèlerinage à Lourdes en 2008, anniversaire des apparitions de Marie à Bernadette.
            Nous avons prévu, pour tester notre organisation, de proposer à 5 ou 6 jeunes d’être avec nous cette année, en août.
 
            Nous avons aujourd’hui encore des places disponibles.
 
Si vous connaissez des enfants, entre 6 et 14 ans, susceptibles de venir, faites nous le savoir de toute urgence.
 
Soit en téléphonant à la permanence (lundi, mercredi après midi, ou message) 02 47 61 08 01
 
Cordialement.
 
Michel Plumel
Partager cet article

<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 81 > >>