Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avez vous vu et entendu cela de Lourdes pour le 11 Février 2008

Publié le par hospitalité de Touraine

Un Espace Multimédia, sur le site  du jubilé www.lourdes2008.com vous propose plein de nouveautés liées aux célébrations du Jubilé et du 11 février…
 N'hésitez pas à regarder  et à rentrer dans l'ambiance de Lourdes, dans l'ambiance du Jubilé  !
C'est gratuit et c'est trés beau


Voilà la liste des documents audio et vidéo que vous pourrez retrouver sur ce site :
               Média Audio : Radio
  1. la retransmission intégrale de la messe du 11 février, sur la prairie des Sanctuaires
  2. la retransmission intégrale de la procession mariale aux flambeaux du 11 février au soir
  3. la retransmission intégrale de la procession mariale aux flambeaux du 10 février au soir

              Média vidéo : Web TV

  1. Le reportage complet (durée 9 minutes) des journées extraordinaires du 10 et du 11 février

            Média PHOTOS : Retours en images

  1. Un regard sur la journée du 12 février
  2. Un regard sur la journée du 11 février
  3. Un regard sur la journée du 10 février

 

Un Grand-Père Heureux

Publié le par hospitalité de Touraine

Toutes nos félicitations à Michel Bazin pour la naissance de sa petite fille qui se prénome Eva née le 1er février 2008

Nous imaginons sa joie et nous la partageons.

 

Vivre le Carême avec Notre Dame de Lourdes

Publié le par hospitalité de Touraine

A l'occasion du 150e anniversaire de la Vierge de Lourdes, 
IMG_2316.jpgce petit guide permettra de vivre intensément
 le carême et le temps pascal et de se préparer au jubilé. 









Format 14*21 CM 
50 pages. 
Prix : 2.90 € TTC

Prions pour Mme Bonpois

Publié le par hospitalité de Touraine

Prions pour Mme Bonpois (une malade) qui est retournée vers la maison du père le 6 février.
les obsèques : le 11 Février à 10h à Villeneuve St georges

Emission sur Lourdes : France 2

Publié le par hospitalité de Touraine

FRANCE 2 
Le Jour du Seigneur

Les chemins de la foi

Cancer, leucémie. Des mots terribles. De ceux qui effraient et peuvent faire perdre l’espoir. Vanessa, à dix ans, doit faire face à la maladie. « Un jour, je me suis endormie, j’ai vu une lumière, j’ai cru mourir et arriver au paradis », raconte sereinement la jeune fille, aujourd’hui en classe de terminale. Comme six millions de pèlerins chaque année, Vanessa est allée à Lourdes. Et comme 5000 autres, elle s’est rendue au pèlerinage « Lourdes cancer espérance ». Pour Yann Pivet, directeur du rassemblement, « Lourdes aide à vivre, tout simplement ».
Le documentaire « Lourdes, de l’espoir à l’espérance » revient sur cette journée d’hiver de 1858, où une jeune fille de quatorze ans, Bernadette, a vu la Vierge Marie apparaître. « Ce que j’aime chez Bernadette, c’est qu’elle est revenue à l’entrée de la grotte, après quinze jours de silence. Elle a accepté ce qu’on a cru voir ne dise rien. Nous sommes tous chercheurs de Dieu, et il nous arrive souvent d’abandonner devant l’absence de parole. Bernadette, elle, est revenue dans le silence. », explique Monseigneur Dubost, évêque d’Evry. 
Ce documentaire est une invitation à vivre au jour au jour avec les pèlerins de Lourdes : « venir en pèlerinage, c’est arrêter le quotidien, pour être présent » résume Monseigneur Dubost. Certes, les guérisons physiques y sont rares, mais les vrais miracles de Lourdes sont les guérisons de l’âme et du cœur, grâce au sacrement de la réconciliation.
Vanessa doute. Elle ne sait pas quoi penser de ces bains dont on ressort sec. Elle a toutefois reçu l’onction des malades, et reviendra sans doute à Lourdes.

 

Dans le cadre du 150ème anniversaire des Apparitions, le Jour du Seigneur se rend à Lourdes pour une messe exceptionnelle, en ce 1er dimanche de Carême. A la veille de la Journée mondiale du Malade et de la première Apparition, le 11 février, le Jour du Seigneur retransmet une messe depuis la Grotte de Lourdes.

La célébration sera présidée par Monseigneur Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes, qui


Edition spéciale sur RCF

Publié le par hospitalité de Touraine

Soyez à l'écoute de RCF et vivez le 11 février en direct de Lourdes la fête de Notre Dame.

Moments forts de la journée


9h00
Messe "Messe solennelle, présidée par Monseigneur Jacques PERRIER, évêque de Tarbes et Lourdes. Commentaires : Père Jacques Nieuviarts, assomptionniste."
Prod : RCF
   

10h30
Emission spéciale "Table-ronde, en DIRECT de Lourdes, sur Lourdes et les malades. Prod : Béatrice Soltner et Matthias Terrier – Radio Présence Lourdes Pyrénées."
Prod : RCF

Chapelet du 12 Février 2008

Publié le par hospitalité de Touraine

Mes chers amis,

Depuis 4 ans, nous nous retrouvons pour prier ensemble à 18h30 à la Basilique St Martin.

C'est un moment particulier. 

Nous vous invitons à nous rejoindre si vous le pouvez, mais vous pouvez aussi vous associer en union de prière.

Vous pouvez nous faire parvenir vos intentions de prières
ICI.

Nous nous rencontrons tous les mois le 2ème Mardi de chaque mois.

MESSAGE DE BENOÎT XVI POUR LE CARÊME 2008

Publié le par hospitalité de Touraine

« Le Christ pour vous s’est fait pauvre » (2 Cor 8,9)

Chers frères et sœurs !

1. Chaque année, le Carême nous offre une occasion providentielle pour approfondir le sens et la valeur de notre identité chrétienne, et nous stimule à redécouvrir la miséricorde de Dieu pour devenir, à notre tour, plus miséricordieux envers nos frères. Pendant le temps du Carême, l’Église propose certains engagements spécifiques pour accompagner concrètement les fidèles dans ce processus de renouvellement intérieur : ce sont la prière, le jeûne et l’aumône. Cette année, en ce traditionnel Message pour le Carême, je voudrais m’arrêter pour réfléchir sur la pratique de l’aumône : elle est une manière concrète de venir en aide à ceux qui sont dans le besoin, et, en même temps, un exercice ascétique pour se libérer de l’attachement aux biens terrestres. Combien forte est l’attirance des richesses matérielles, et combien doit être ferme notre décision de ne pas l’idolâtrer ! Aussi Jésus affirme-t-il d’une manière péremptoire : « Vous ne pouvez servir Dieu et l’argent » (Lc 16,13).

L’aumône nous aide à vaincre cette tentation permanente : elle nous apprend à aller à la rencontre des besoins de notre prochain et à partager avec les autres ce que, par grâce divine, nous possédons. C’est à cela que visent les collectes spéciales en faveur des pauvres, qui sont organisées pendant le Carême en de nombreuses régions du monde. Ainsi, à la purification intérieure s’ajoute un geste de communion ecclésiale, comme cela se passait déjà dans l’Église primitive. Saint Paul en parle dans ses Lettres à propos de la collecte en faveur de la communauté de Jérusalem (cf. 2 Cor 8-9 ; Rm 15, 25-27).

2. Selon l’enseignement de l’Évangile, nous ne sommes pas propriétaires mais administrateurs des biens que nous possédons : ceux-ci ne doivent donc pas être considérés comme notre propriété exclusive, mais comme des moyens à travers lesquels le Seigneur appelle chacun d’entre nous à devenir un instrument de sa providence envers le prochain. Comme le rappelle le Catéchisme de l’Église Catholique, les biens matériels ont une valeur sociale, selon le principe de leur destination universelle (cf. n° 2404).

Dans l’Évangile, l’avertissement de Jésus est clair envers ceux qui possèdent des richesses terrestres et ne les utilisent que pour eux-mêmes. Face aux multitudes qui, dépourvues de tout, éprouvent la faim, les paroles de saint Jean prennent des accents de vive remontrance : « Si quelqu'un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui ? » (1 Jn 3, 17). Cet appel au partage résonne avec plus de force dans les pays dont la population est formée d’une majorité de chrétiens, car plus grave encore est leur responsabilité face aux multitudes qui souffrent de l’indigence et de l’abandon. Leur porter secours est un devoir de justice avant même d’être un acte de charité.

3. L’Évangile met en lumière un aspect caractéristique de l’aumône chrétienne : elle doit demeurer cachée. « Que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite », dit Jésus, « afin que ton aumône se fasse en secret » (Mt 6, 3-4). Et juste avant, il avait dit qu’il ne faut pas se vanter de ses bonnes actions, pour ne pas risquer d’être privé de la récompense céleste (cf. Mt 6, 1-2). La préoccupation du disciple est de tout faire pour la plus grande gloire de Dieu. Jésus avertit : « Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes œuvres et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux » (Mt 5, 16). Ainsi, tout doit être accompli pour la gloire de Dieu et non pour la nôtre. Ayez-en conscience, chers frères et sœurs, en accomplissant chaque geste d’assistance au prochain, tout en évitant de le transformer en un moyen de se mettre en évidence. Si, en faisant une bonne action, nous ne recherchons pas la gloire de Dieu et le vrai bien de nos frères, mais nous attendons plutôt en retour un avantage personnel ou simplement des louanges, nous nous situons dès lors en dehors de l’esprit évangélique. Dans la société moderne de l’image, il importe de rester attentif, car cette tentation est récurrente. L’aumône évangélique n’est pas simple philanthropie : elle est plutôt une expression concrète de la charité, vertu théologale qui exige la conversion intérieure à l’amour de Dieu et des frères, à l’imitation de Jésus Christ, qui, en mourant sur la Croix, se donna tout entier pour nous. Comment ne pas rendre grâce à Dieu pour les innombrables personnes qui, dans le silence, loin des projecteurs de la société médiatique, accomplissent dans cet esprit des actions généreuses de soutien aux personnes en difficulté ? Il ne sert pas à grand chose que de donner ses biens aux autres si, à cause de cela, le cœur se gonfle de vaine gloire : voilà pourquoi celui qui sait que Dieu « voit dans le secret » et dans le secret le récompensera, ne cherche pas de reconnaissance humaine pour les œuvres de miséricorde qu’il accomplit.

4. En nous invitant à considérer l’aumône avec un regard plus profond, qui transcende la dimension purement matérielle, les Saintes Écritures nous enseignent qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir (cf. Act 20, 35). Quand nous agissons avec amour, nous exprimons la vérité de notre être : nous avons en effet été créés non pour nous-mêmes, mais pour Dieu et pour nos frères (cf. 2 Cor 5, 15). Chaque fois que, par amour pour Dieu, nous partageons nos biens avec notre prochain qui est dans le besoin, nous expérimentons que la plénitude de la vie vient de l’amour et que tout se transforme pour nous en bénédiction sous forme de paix, de satisfaction intérieure et de joie. En récompense de nos aumônes, le Père céleste nous donne sa joie. Mais il y a plus encore : saint Pierre cite parmi les fruits spirituels de l’aumône, le pardon des péchés. « La charité – écrit-il – couvre une multitude de péchés » (1 P 4, 8). La liturgie du Carême le répète souvent, Dieu nous offre, à nous pécheurs, la possibilité d’être pardonnés. Le fait de partager ce que nous possédons avec les pauvres, nous dispose à recevoir un tel don. Je pense en ce moment au grand nombre de ceux qui ressentent le poids du mal accompli et qui, précisément pour cela, se sentent loin de Dieu, apeurés et pratiquement incapables de recourir à Lui. L’aumône, en nous rapprochant des autres, nous rapproche de Dieu, et elle peut devenir l’instrument d’une authentique conversion et d’une réconciliation avec Lui et avec nos frères.

5. L’aumône éduque à la générosité de l’amour. Saint Joseph-Benoît Cottolengo avait l’habitude de recommander : « Ne comptez jamais les pièces que vous donnez, parce que, je le dis toujours : si en faisant l’aumône la main gauche ne doit pas savoir ce que fait la droite, de même la droite ne doit pas savoir ce qu’elle fait elle-même » (Detti e pensieri, Edilibri, n. 201). À ce propos, combien significatif est l’épisode évangélique de la veuve qui, dans sa misère, jette dans le trésor du Temple « tout ce qu’elle avait pour vivre » (Mc 12, 44). Sa petite monnaie, insignifiante, devint un symbole éloquent : cette veuve donna à Dieu non de son superflu, et non pas tant ce qu’elle a, mais ce qu’elle est. Elle, tout entière.

Cet épisode émouvant s’insère dans la description des jours qui précèdent immédiatement la passion et la mort de Jésus, Lui qui, comme le note saint Paul, s’est fait pauvre pour nous enrichir de sa pauvreté (cf. 2 Cor 8, 9) ; Il s’est donné tout entier pour nous. Le Carême nous pousse à suivre son exemple, y compris à travers la pratique de l’aumône. À son école, nous pouvons apprendre à faire de notre vie un don total ; en l’imitant, nous réussissons à devenir disposés, non pas tant à donner quelque chose de ce que nous possédons, qu’à nous donner nous-mêmes. L’Évangile tout entier ne se résume-t-il pas dans l’unique commandement de la charité ? La pratique quadragésimale de l’aumône devient donc un moyen pour approfondir notre vocation chrétienne. Quand il s’offre gratuitement lui-même, le chrétien témoigne que c’est l’amour et non la richesse matérielle qui dicte les lois de l’existence. C’es donc l’amour qui donne sa valeur à l’aumône, lui qui inspire les diverses formes de don, selon les possibilités et les conditions de chacun.

6. Chers frères et sœurs, le Carême nous invite à nous « entraîner » spirituellement, notamment à travers la pratique de l’aumône, pour croître dans la charité et reconnaître Jésus lui-même dans les pauvres. Les Actes des Apôtres racontent que l’apôtre Pierre s’adressa ainsi au boiteux de naissance qui demandait l’aumône à la porte du Temple : « Je n'ai ni argent, ni or ; mais ce que j'ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche » (Act 3, 6). Par l’aumône, nous offrons quelque chose de matériel en signe de ce don plus grand que nous pouvons offrir aux autres, l’annonce et le témoignage du Christ : en son Nom est la vraie vie. Que ce temps soit donc caractérisé par un effort personnel et communautaire d’adhésion au Christ pour que nous soyons des témoins de son amour. Que Marie, Mère et Servante fidèle du Seigneur, aide les croyants à livrer le « combat spirituel » du Carême avec les armes de la prière, du jeûne et de la pratique de l’aumône, afin de parvenir aux célébrations des fêtes pascales en étant entièrement renouvelés en esprit. En formulant ces vœux, j’accorde volontiers à tous la Bénédiction apostolique.

BENEDICTUS PP. XVI

L'assemblée Générale du 27 Janvier 2008

Publié le par hospitalité de Touraine

undefinedAccueil chaleureux comme d’habitude : on commence par demander un chèque … mais il s’agit des cotisations. Les inscriptions pour la chaîne du jubilé se poursuivent également dans l’attente de l’ouverture de l’assemblée. Dix sept nouvelles demandes…nous sommes plein jusqu’au mois d’avril, très rempli lui aussi. A suivre.
 
undefinedAprès quoi le président ouvre la séance et nous présente l’ordre du jour avec quelques commentaires sur les différents points à aborder.  





A son habitude, notre vice-présidente, devant une « classe » très undefinedattentive, nous fait un rapide compte-rendu des activités de l’année ; mais promis, pour la prochaine séance nous essaierons d’agrémenter ses propos par des témoignages visuels… Cependant on peut constater que l’activité à Lourdes, comme en Touraine est stable par rapport à 2006. Le nombre de jeunes, s’il a baissé quelque peu reste très satisfaisant ! undefined
  












C’est ensuite au tour de notre trésorier d’essayer de nous convaincre que undefinedles pertes subies sont en fait très bénéfiques … Après l’avoir vu et écouter, nous en sommes désormais très persuadés, tableaux chiffrés à l’appui ! Ces fameuses dépenses supplémentaires concernent des achats de matériels : informatique, vidéo entr’autre, pour le bien-être des malades … donc ! Notre président est par ailleurs content, le capital reste intègre. L’approbation des comptes, tenus de façon magistral, dixit notre expert comptable, est générale.
  
undefined
undefined
undefinedJean-Christophe, bien soutenu par notre président, décidemment très en pointe, nous fournit quelques statistiques sur le blog. Celui-ci s’avère comme étant une réussite, que certains nous envient… Mais comme pour le nouveau bulletin, lui aussi fort prisé, il faut de la « matière »… Nous avons besoin de « retours », commentaires, avis du lecteur … Tout ce qui est susceptible d’intéresser les lecteurs du bulletin nous intéresse ! Celui-ci est lu par plus de mille personnes. Il est possible d’atteindre plus de deux cents hospitaliers, malades grâce au blog ! Un bulletin, comme un blog « inertes » est mis directement à la poubelle !
  undefined
 
 
Voilà deux mois que nous marchons, vers … Marie ! undefined
undefinedVoilà deux mois que nous sommes unis par un lien : le jubilé. La chaîne de prière mise en place fonctionne et Marie-Françoise nous apporte son témoignage, vécu avec quelques uns de l’ouverture, à Lourdes de cette année jubilaire.
 
 
 
 
Nous sommes dans les plus mauvais … Il faut le undefineddire, et notre président s’en charge, pour ce qui concerne les « stages » d’hospitaliers à l’hospitalité de Lourdes. Maïck en revient … (Elle revient toujours de quelque chose … pour notre bonheur !). Elle nous a tellement convaincu qu’après son passage elle a recueilli une bonne dizaine de demande d’inscription !!!
 
Il restait à parler des enfants, de leur pèlerinage au mois d’août. Une bonne nouvelle, nous serons tous sur le même étage ! Le programme s’affine ; tout se met en place progressivement.
 
 
  

Il faut passer maintenant aux passations de pouvoir, aux undefinedrenouvellements. Un hospitalier quitte le conseil, Hervé, dans la discrétion qui l’honore compte tenu du travail accompli notamment lors de l’organisation des fêtes de l’hospitalité …Raoul du Passage le remplace, efficace lui aussi, même s’il undefinedn’est pas là pour l’occasion. Bénédicte, Michel sont de nouveau sur la sellette, qu’ils n’ont pas encore envie d’abandonner… La réélection ne pose pas de problème, à faire pâlir un
régime soviet !
 
Notre assemblée se termine par la célébration Eucharistique, la première assemblée pour notre nouvel aumônier, le Père Rémi Bazin.

Neuvaine à Notre Dame de Lourdes

Publié le par hospitalité de Touraine

Neuvaine à Notre-Dame de Lourdes
du dimanche 3 février au lundi 11 février 2008
 
 

DSC01276.JPGLa neuvaine pour se préparer à la fête de Notre-Dame du Lourdes commence le 3 février et se termine le 11 février. Cette année, à l'occasion du 150ème anniversaire des Apparitions, cette prière de 9 jours est tout simplement la prière préparatoire au pèlerinage à Lourdes pendant le Jubilé.









Neuvaine à Notre-Dame de Lourdes, du 3 au 11 février 2008 ICI

Un nouveau venu !!!

Publié le par hospitalité de Touraine

Notre chère et tendre présidente : Marie-Dominique Perrier
nous a fait la joie de nous faire partager  avec son mari Gabriel
la naissance de leur dernier petit fils
Foulques que vous pouvez admirer dans les bras de ses frères !

Foulques.jpg

Merveilles de Lourdes

Publié le par hospitalité de Touraine

Merveilles de Lourdes : 150 histoires vraies et émouvantes pour célébrer 150 ans de foi, de miracles avec la Vierge Marie



51PazvidOWL__SS500_.jpgIl y a cent cinquante ans, le 11 février 1858, le Ciel se penche sur la terre. La Grotte de Massabielle sert d'écrin au sourire de la Vierge Marie qui illumine pour toujours une petite ville de Bigorre. Lourdes va devenir le phare de la foi et de l'espérance pour des millions de croyants, attirant depuis un flot ininterrompu de pèlerins. Ce livre raconte les merveilles d'un sanctuaire marial à nul autre pareil. Au fil des miracles, des témoignages, des récits et des portraits, découvrez l'histoire extraordinaire de ce haut lieu spirituel où petits et grands, mendiants, princes et papes viennent à genoux. L'impératrice Eugénie, François Mauriac, Jean Guitton, Charles de Gaulle, Jean XXIII, ou Jean-Paul II, autant de grands personnages touchés par le Mystère de la tendresse de Dieu révélée à Bernadette, la plus humble des enfants de Lourdes.

Livre : Sa souffrance pour dernière encyclique

Publié le par hospitalité de Touraine

Résumé du Livre : Sa souffrance pour 9782916331058.jpgdernière encyclique 



Auteur :Marcillaud, Lionel
Edition : D.F.R

Expose les enseignements et expériences de Jean-Paul II face 
à la souffrance et au handicap.

«On doit reconnaître la qualité essentielle qui distingue toute créature humaine du fait qu'elle est créée à l'image et à la ressemblance du Créateur lui-même... Ce niveau de dignité et de qualité... constitutif de l'être humain, demeure à chaque moment de la vie, depuis le premier instant de la conception jusqu'à la fin naturelle, et se réalise pleinement dans la dimension de la vie éternelle. L'homme doit donc être reconnu et respecté en toute condition de santé, d'infirmité et de handicap».

Jean-Paul II

Vivez des retraites à lourdes pour le Jubilé

Publié le par hospitalité de Touraine

"Au coeur des Apparitions, du 24 au 28 février, la Dame, d’habitude si souriante, parle de pénitence, invite Bernadette à des gestes déroutants comme marcher à genoux et lui demande de prier pour les pécheurs.

En même temps, la Vierge indique à Bernadette un endroit sous la roche. En grattant, la jeune fille trouve un peu d’eau toute boueuse. Elle ne pourra en boire qu’après plusieurs essais. Mais quelques heures plus tard, l’eau devient plus abondante et merveilleusement limpide. Beau symbole de la conversion : aux larmes de la pénitence succède la joie de la réconciliation.

La traversée de la Grotte, le Chemin de Croix, le Chemin de l’eau, les Piscines sont autant de signes qui expriment notre désir de conversion. Le sacrement de la réconciliation est largement proposé aux pèlerins. Ce sacrement, joint à la prière, l’Eucharistie et le partage, nous obtient l’indulgence particulière du jubilé."

L’appel à la conversion prendra la forme de récollections proposées durant le Carême par les Communautés religieuses de Lourdes et par les Sanctuaires.

Veuillez trouver ici le programme de retraite

1-11 février : « Accueillir le Message de Lourdes »
16-18 février / 22-24 février / 29 février-2 mars / 7-9 mars : « Le Carême à la lumière de Lourdes »
14-16 mars : « La Semaine Sainte avec sainte Bernadette »

Les retraites seront organisées par les communautés religieuses de Lourdes et par les chapelains. Un programme détaillé avec le nom des prédicateurs vous sera envoyé sur demande.



Renseignements : CENTRE D'INFORMATION
Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes
1, avenue Mgr Théas -
65108 LOURDES CEDEX
Tél. : 05 62 42 2008
E-mail : 2008@lourdes-france.com
Participation aux frais : 25 €
 

d'aprés : www.Lourdes2008.com

Une future Hospitalière !!!

Publié le par hospitalité de Touraine

 Notons la naissance de

Juliette

petite fille de Dominique et Sylvaine Marchand 

le 14 janvier 2008

Que la vie est Belle !!!!

ASSEMBLEE GENERALE POUR L’ANNEE 2007

Publié le par hospitalité de Touraine

ASSEMBLEE GENERALE POUR L’ANNEE 2007
 
                   Chers amis,
 
            Notre prochaine Assemblée Générale aura lieu le dimanche 27janvier 2008 dans les salles paroissiales du Christ-Roi, 47, rue Fosse Marine à Tours Nord.
            Vous êtes cordialement conviés à y venir nombreux, car cette réunion, au-delà du simple respect des règles statutaires, doit être pour nous l’occasion de manifester notre attachement à l’Hospitalité et, à travers elle, à nos amis malades.
            Déroulement général :
                14h00 – 14h30 : Accueil, inscriptions, mise à jour des cotisations
                        14h30 – 16h30 : Assemblée Générale
                        16h45 : Célébration eucharistique
            Ordre du jour :
                        Analyse et bilan de nos activités
                        Analyse et bilan de nos finances
                        Renouvellement par quart du Conseil d’Administration : Hervé LORIEUX- arrive en fin de deuxième mandat ; Michel PLUMEL et Bénédicte MALASSINET arrivent en fin de premier mandat.
                        Informations et échanges
-          Le calendrier 2008
-          Le projet 2008
-          La communication de l’Hospitalité
                        Questions diverses
N’oubliez pas, s’il vous plaît, de porter votre badge.
            Enfin, si vous ne pouvez pas venir, envoyez-nous votre pouvoir et joignez-y, s’il vous plaît, le règlement de votre cotisation (de 10 € jusqu’à 25 ans révolus, de 15 € au-delà, de 20 € pour un ménage). C’est pour nous une ressource indispensable !
  
Bien amicalement,        
 
                                                                                              Philippe GALLINEAU

Des nouvelles de Jocelyn Fortin, Séminariste

Publié le par hospitalité de Touraine

Bonjour à tous,
 
Pour beaucoup d’entre vous, un long moment s’est passé sans que vous n’ayez eu de mes nouvelles. Je m’en excuse platement et je vais immédiatement réparer cet affront. Je ne vais pas pouvoir tout vous raconter depuis les dernières informations que je vous ai transmises, ou la dernière fois qu’on s’est vu, mais je vais rapidement balayer l’année passée avec ses moments importants pour parvenir à ce qu’est ma vie actuellement.

suite de la lettre ICI

Le Mensuel du jubilé N°6

Publié le par hospitalité de Touraine

Le MENSUEL 2006 est arrivée !!!!!!

au sommaire : - Le programme de la semaine del'unité des Chrétiens
                           - Les différentes publications pour le Jubilé

Bonne lecture

Intentions pour un Malade

Publié le par hospitalité de Touraine

Je confie à votre prière mon Beau-Père qui en 5 jours a été opéré 2 fois avec anesthésie générale.
Prions pour lui son épouse et sa famille, pour cette épreuve.
Prions pour les malades qui ont peur.

Un petit peu de PUB ! Mais pas trop !!!!!

Publié le par hospitalité de Touraine

Bonjour,
comme chaque année voici venu le moment de la grande Marche pour la Vie. La manifestation se déroule à Paris le dimanche 20 janvier et a pour but de défendre les droits de l'enfant à naître. Elle regoupe la plupart des associations pro-vie de France et de nos voisins européens et toutes les personnes de bonne volonté . Chaque année, environ 10 000 personnes se déplacent. Il faut faire mieux!
 
                                  un car part de Tours:
                               Dimanche 20 janvier 2008
                    RDV à 10 h place Tulasne (près place Thiers)
                ou à 10h10 à l'arrêt de bus face au Vinci (sur la place)
                         Retour de Paris à partir de 18h
 
                                  L'aller-retour coûte 15 euros ( ou 7,5 euros pour les étudiants, lycéens et chômeurs, et gratuit pour les moins de 10 ans)
                                                   Apportez votre pique nique

un nouveau mariage à l'Hospitalité

Publié le par hospitalité de Touraine

Mauricette Joliveau (78 ans) s'est unie dans l'intimité avec René Nepper (84 ans)

le 31 décembre 2007.

Bonne route à tous les deux

<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 74 75 76 > >>