Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poémes.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Poémes.

Un air de fête dans la tête

une enfance que rien n'arrête

ivresse d'une route à ouvrir

impatience à devenir.

Benoit MERCIER, (artiste plasticien).

 

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

Poéme.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Poéme.

S'élancer dans les bras du levant

sans tambour ni trompette

et apprivoiser le firmament.

Victoire sur la tempête.

Benoit MERCIER, (artiste plasticien).

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

«Un vaste chantier nous attend» Grégoire CATTA, Jésuite.

Publié le par Hospitalité de Touraine

 «Un vaste chantier nous attend» Grégoire CATTA, Jésuite.

Directeur du service Famille et société de la Conférence des évêques de France, le jésuite Grégoire Catta vit en communauté dans une cité HLM à Saint-Denis (93). Il invite à penser l’après confinement comme un temps de reconstruction, et même de renaissance.

 
Vous vivez dans une communauté jésuite à Saint-Denis. Que constatez-vous depuis le début du confinement ?

Avec d’autres jésuites, nous vivons dans trois appartements d’une cité HLM. Actuellement, nous sommes quatre à rester présents. Le confinement se vit ici comme partout ailleurs mais avec les caractéristiques de Saint-Denis, c’est-à-dire un lieu très peuplé avec des logements petits, pour certains vétustes. Les habitants s’adaptent, mais nous sentons bien que cela rajoute des difficultés. Nous voyons aussi beaucoup de solidarité entre voisins. Dans nos quartiers, des relations se tissent et se développent. Et par moment, la violence surgit – violences familiales, tensions entre les jeunes et la police, même si cela n’a pas eu lieu dans notre quartier proprement dit mais alentour. Comme toute crise, celle que nous vivons a un effet de miroir grossissant.

Chaque jour, nous tenons une permanence à l’église Saint-Denys-de-l’Estrée dont nous avons la charge. De nombreuses personnes viennent y prier un moment, trouver du calme, s’en remettre à Dieu. Ce sont des paroissiens habituels mais aussi des personnes que nous n’avions jamais vues, et des personnes un peu plus perdues, marginales, ceux qui n’ont pas de chez eux… Comme dans toute paroisse, nous avons trouvé des moyens pour maintenir des liens dans la communauté et exercer la solidarité. Notre aide alimentaire d’urgence continue ainsi de fonctionner pour des familles envoyées par le Secours catholique ou d’autres services d’aide sociale. La mairie a aussi repris à son compte l’aide que des associations ne pouvaient assumer, leurs bénévoles étant indisponibles ou âgés. Nous commençons à sentir très fortement l’émergence d’une crise économique et sociale. A la maison de la solidarité où il y a une distribution de paniers repas, nous voyons dans la file d’attente qui se forme tous les jours des personnes qui jusqu’à présent n’avaient pas besoin d’une aide alimentaire. Certaines nous demandent aussi comment obtenir une aide pour payer le loyer. Ceux qui vivent de travaux précaires, parfois sans papiers, n’ont plus de revenus.

 

Alors que nous envisageons l’après confinement, quel défi est lancé aux chrétiens ?

Dans sa lettre encyclique, Deus caritas est, Benoît XVI parle des trois missions de l’Église : la liturgie, l’annonce de l’Évangile, et la diaconie c’est-à-dire le service. La célébration eucharistique est le centre de notre vie, mais elle n’en est pas le tout. Annoncer l’Évangile par la parole et par les actes, le service du prochain, est tout aussi important. Mais il ne s’agit pas simplement d’exercer la charité dans la relation interpersonnelle pour subvenir aux besoins de l’autre, mais aussi de participer à l’organisation de la société. C’est le défi qui nous est lancé aujourd’hui. Nous avons vécu un choc et un temps de confinement où tout s’est arrêté. Et maintenant, il s’agit de relancer l’activité économique et sociale. Plutôt que de la relancer, ne s’agit-il pas de la reconstruire ? Nous sommes appelés à une conversion personnelle et à transformer les structures. Cela peut nous sembler une montagne infranchissable. Pourtant, la doctrine sociale de l’Église nous enseigne que la transformation des personnes peut contribuer à celle des structures. Nous le voyons bien : des mobilisations de consommateurs et de citoyens font bouger les choses. Nous pouvons nous appuyer là-dessus pour ne pas en rester simplement à ce qui est indispensable – les actions de charité au plus proche de nous comme la distribution d’un panier repas – mais n’est pas suffisant pour que nos systèmes économiques ne laissent pas des personnes sur le bord du chemin. Pour nous chrétiens, ce temps est l’occasion de nous engager dans un vaste chantier avec d’autres citoyens.

 

Comment s’engager dans ce chantier ?

D’abord en nous interrogeant : que voulons-nous poursuivre comme avant, arrêter ou transformer, et comment ? Le mot « crise » vient du grec qui veut dire « choisir », « discerner ». Nous avons un travail de discernement à faire pour que perdure ce qui s’est révélé possible – au niveau de la solidarité, mais aussi de la santé où des professionnels des secteurs privé et public se sont mobilisés pour travailler ensemble –, et pour revoir certaines activités. Depuis l’appel de Laudato Si’ à la conversion à l’écologie intégrale, nous avons conscience que certaines activités ne sont plus tenables car elles ne permettent pas de prendre soin de la terre et des plus pauvres. Il n’y a pas de solutions toutes faites, mais nous devons repenser nos modes de déplacement et de consommation. Il s’agit d’écouter la voix de l’Esprit pour faire ce travail de discernement dans les lieux où nous sommes déjà engagés : écoles, entreprises, associations… Au service Famille et Société de la Conférence des évêques de France, se pose par exemple la question de la pastorale du tourisme. Penser à « l’après » commence par penser notre vie « avec le virus ». Quel type de tourisme privilégier ? Cet été, nous allons sans doute apprendre à faire du tourisme local. Mais il ne suffit pas de dire que nous voulons arrêter de voyager à l’autre bout du monde. Des personnes vivent du transport aérien. Que leur proposer ?

 

La crise économique fait déjà advenir de nouvelles pauvretés. Comment les accueillir ?

C’est le vrai défi. Le virus nous a tous touchés, même s’il nous a touchés différemment. Et nous sentons bien que pour lutter contre lui, nous devons faire corps. Aujourd’hui, un certain nombre de personnes risquent de perdre leur travail, d’autres n’ont plus les moyens de payer leur loyer. Nous ne nous en sortirons qu’en étant solidaires. Pour nous chrétiens, l’option préférentielle pour les pauvres n’implique pas simplement d’identifier les besoins des personnes vulnérables mais de se mettre en chemin avec elles, en écoutant ce qu’elles ont à nous dire. De manière globale, nous redécouvrons nos fragilités et le fait de vivre dans l’incertitude. Nous ne pouvons plus tout programmer comme avant ni même prévoir ce qui va se passer dans trois semaines. L’incertitude règne. Où trouver des ressources pour vivre dans cette incertitude ? Nous expérimentons de manière plus concrète et moins théorique ce que veut dire mettre notre confiance dans le Seigneur et nous mettre à l’écoute de l’Esprit. Il souffle où il veut, mais on ne sait pas d’où il vient ni où il va. Dans l’entretien avec Nicodème (Jean 3, 1-9), Jésus dit  : « Il vous faut naître d’en haut ». C’est un peu ce à quoi nous sommes appelés aujourd’hui. Dans ce temps de crise, il nous faut renaître. Comme Nicodème, nous nous demandons comment cela est-il possible. Renaître d’en haut, ce n’est pas recommencer comme avant. Comment pouvons-nous être des Nicodème aujourd’hui ?

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

REPORTAGE -Le Sanctuaire de Lourdes désert en plein mois de mai.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Historique. Le Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes sans aucun pèlerin : du jamais vu en plein mois de mai alors que la « saison » des pèlerinages aurait dû commencer le 5 avril 2020. Ces images aussi émouvantes qu’impressionnantes montrent le site – dont la Grotte des apparitions est le cœur – totalement vide. Confinement lié au covid-19 oblige, le Sanctuaire est devenu un grand désert. La vie pourtant continue de s’y déployer : c’est la force de la Nature.

REPORTAGE -Le Sanctuaire de Lourdes désert en plein mois de mai.

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

Enseignement : “Marie, première en chemin”, Sr Christine Foulon, religieuse de l’Assomption.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Enseignement : “Marie, première en chemin”, Sr Christine Foulon, religieuse de l’Assomption.

Écoutons l’apport de Sœur Christine, religieuse de l’Assomption.

À partir de la bible et de la tradition de l’Église, Sœur Christine Foulon, religieuse de l’Assomption, responsable du pôle spirituel à l’Institut Pey Berland nous livre son témoignage et son enseignement. Cliquez ici.

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

Prière de Lise Lachance.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Prière de Lise Lachance.

Nous te rendons grâce, Seigneur Jésus,

car tu nous as tirés de la solitude et de la mort.

Tu as fait de nous des pierres vivantes

pour la construction de la demeure de Dieu

au milieu de son peuple.

Tu es le Chemin, la Vérité et la Vie,

conduis-nous vers le Père.

 

Tu es le Chemin qui nous permet de trouver le Père,

tu es la Vérité qui nous révèle son amour,

tu es la Vie déposée en notre cœur par le Père.

Nous annonçons tes merveilles,

car tu es la pierre vivante choisie et précieuse devant Dieu.

Tu es le Chemin, la Vérité et la Vie,

conduis-nous vers le Père.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Festival de la fraternité.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Festival de la fraternité.

Festival de la fraternité : Une foi active qui se met au service.

Des disciples-missionnaires de Gironde témoignent de leur engagement de foi au service des plus fragiles au quotidien.

Participants :

Diacre Hervé Boutineau, médecin.

Florence Galy, responsable de la Pastorale des hôpitaux et clinique.

Mère Marinha, Supérieure des Petites sœurs des pauvres de Bordeaux.

Geneviève et diacre Michel Barrabès, responsables de la Pastorale des migrants, projet masques.

Cécile et Jean Faure, membres de l’Hospitalité Bordelaise.

Véronique Fayet, présidente nationale du Secours catholique.

Partenariats solidaires : Scouts et Guides de France et Saint Vincent de Paul.

Animation : Jean-Michel Petaux.

Pour écouter les témoignages, cliquez ici.

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

Chant et prière.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Chant et prière.

Splendeur des lys de mai, vous êtes notre reine,
l'aurore de nos yeux, la paix de notre soir ;
et nous plaçons en vous tous nos ciels bleu d'espoir,
nos rires et nos cœurs et toute notre peine.
 
Nous cueillerons pour vous, aimable souveraine,
des fleurs et des Ave tout le long du chemin ;
et si l'ombre du soir obscurcit le matin,
trouez d'or et d'azur le mur de notre peine.
 
Blancheur des lys de mai, Vierge belle et sereine,
prenez-nous par la main lorsque viendra le soir ;
prenez-nous par la main le long de notre peine...

 

Guy Ganachaud.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Prière à Notre Dame de Lourdes.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Prière à Notre Dame de Lourdes.

Je te salue Marie, femme de foi, première entre les disciples !

Vierge, Mère de l’église, aide-nous à rendre toujours compte de l’espérance qui est en nous, ayant confiance en la bonté de l'homme et en l'amour du Père.

Enseigne-nous à construire le monde, de l’intérieur : dans la profondeur du silence et de l'oraison, dans la joie de l'amour fraternel, dans la fécondité irremplaçable de la croix.

Sainte Marie, Mère des croyants, Notre Dame de Lourdes, prie pour nous.

Ainsi soit-il !

Saint Jean Paul II.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Prière.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Prière.

Quand la nuit est là, quand la lumière n’a pas de nom en dehors de la foi,

Dieu de toute aurore, avec ton fils en agonie, nous voulons te bénir encore.

Quand la blessure est là, quand la vie n’a pas de nom en dehors de ta volonté,

Dieu affrontant toute mort, avec le Fils blessé à jamais,

nous voulons te glorifier encore.

Quand la lutte est là, quand la victoire n’a pas de nom en dehors de l’amour,

Dieu toujours plus fort, avec le Fils héritier de nos morts,

nous voulons t’adorer encore.

Bx Christian de Chergé.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Prière.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Prière.

Pour m’apprendre à exercer les vertus

de douceur et d’humilité,

il me suffit, Jésus, de lever les yeux sur ta croix :

rien qu’en te contemplant crucifié,

j’apprends comment je dois me conduire.

J’y apprends l’humilité, la douceur, la patience ;

Bref, comment je dois porter ma croix ;

Elle me devient alors un doux fardeau, et si léger.

Je perçois tout, joies et tribulations,

du Père céleste avec action de grâces.

St Conrad de Parzham.

 

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Chant.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Prière.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Prière.

Seigneur, je te rends grâce pour les bienfaits reçus de toi.

Je te loue pour les moments où tu te fais proche de moi quand je t’appelle.

Je te bénis de me soutenir quand je doute,

quand je suis faible, quand je peine au cœur des difficultés.

Je te rends grâce parce que tu es toujours présent pour moi et pour mes frères.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Je vous Salut Marie.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Vierge Marie.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Les deux prières mariales du pape François pour le mois de mai.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Les deux prières mariales du pape François pour le mois de mai.

Prière 2  :

« Sous ta protection nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. »

Dans la présente situation dramatique, chargée de souffrances et d’angoisses qui frappent le monde entier, nous recourons à Toi, Mère de Dieu et notre Mère, et nous cherchons refuge sous ta protection.

O Vierge Marie, tourne vers nous tes yeux miséricordieux dans cette pandémie du coronavirus, et réconforte ceux qui sont perdus et qui pleurent leurs proches qui sont morts, enterrés parfois d’une manière qui blesse l’âme. Soutiens ceux qui sont angoissés pour les personnes malades auprès desquelles, pour empêcher la contagion, ils ne peuvent être proches. Suscite la confiance en celui qui est inquiet pour l’avenir incertain et pour les conséquences sur l’économie et sur le travail.

Mère de Dieu et notre Mère, implore pour nous de Dieu, Père de miséricorde, que cette dure épreuve finisse et que revienne un horizon d’espérance et de paix. Comme à Cana, interviens auprès

de ton Divin Fils, en lui demandant de réconforter les familles des malades et des victimes, et d’ouvrir leur cœur à la confiance.

Protège les médecins, les infirmiers et les infirmières, le personnel sanitaire, les volontaires qui, en cette période d’urgence, sont en première ligne et risquent leur vie pour sauver d’autres vies. Accompagne leur fatigue héroïque et donne-leur force, bonté et santé.

Sois aux côtés de ceux qui, nuit et jour, assistent les malades ainsi que des prêtres qui, avec sollicitude pastorale et engagement évangélique, cherchent à aider et à soutenir chacun.

Vierge Sainte, éclaire l’esprit des hommes et des femmes de science, pour qu’ils trouvent de justes solutions pour vaincre ce virus.

Assiste les Responsables des Nations, pour qu’ils œuvrent avec sagesse, sollicitude et générosité, en secourant ceux qui manquent du nécessaire pour vivre, en programmant des solutions sociales et économiques avec clairvoyance et avec esprit de solidarité.

Marie très Sainte, touche les consciences pour que les sommes considérables utilisées pour accroître et perfectionner les armements soient au contraire destinées à promouvoir des études adéquates pour prévenir de semblables catastrophes dans l’avenir.

Mère très aimée, fais grandir dans le monde le sens d’appartenance à une seule grande famille, dans la conscience du lien qui nous unit tous, pour que nous venions en aide aux nombreuses pauvretés et situations de misère avec un esprit fraternel et solidaire. Encourage la fermeté dans la foi, la persévérance dans le service, la constance dans la prière.

O Marie, Consolatrice des affligés, embrasse tous tes enfants dans la tribulation et obtiens que Dieu intervienne de sa main toute puissante pour nous libérer de cette terrible épidémie, afin que la vie puisse reprendre dans la sérénité son cours normal.

Nous nous confions à Toi, toi qui resplendis sur notre chemin comme signe de salut et d’espérance, o clémente, o miséricordieuse, o douce Vierge Marie. Amen.

Pape François.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Les deux prières mariales du pape François pour le mois de mai...

Publié le par Hospitalité de Touraine

« Il est de tradition de prier le rosaire à la maison pendant le mois de mai« , a rappelé le pape François dans une lettre adressée aux fidèles le 25 avril 2020. Mais « les restrictions de la pandémie du covid-19 nous ayant contraints à valoriser également du point de vue spirituel la dimension domestique », « j’ai donc pensé proposer à tous de redécouvrir la beauté de prier le rosaire à la maison », écrit le souverain pontife.

Prier avec « simplicité »

Le successeur de Pierre invite ainsi à le réciter seul ou en famille en y ajoutant son « secret » : la simplicité. Il joint également à sa lettre deux prières à la Vierge à réciter à la fin de chaque chapelet. « Je [les] réciterai moi-même pendant le mois de mai, uni à vous spirituellement. »

« Contempler ensemble le visage du Christ avec le cœur de Marie, notre Mère, nous rendra encore plus unis comme famille spirituelle et nous aidera à surmonter cette épreuve », affirme encore le chef de l’Église catholique. « Je prierai pour vous, spécialement pour ceux qui souffrent le plus, et vous, s’il vous plait, priez pour moi ».

Pape François.

Les deux prières mariales du pape François pour le mois de mai...

Prière 1 :

O Marie,
tu resplendis toujours sur notre chemin
comme signe de salut et d’espérance.
Nous nous confions à toi, Santé des malades,
qui, auprès de la croix, as été associée à la douleur de Jésus, en maintenant ta foi ferme.

Toi, Salut du peuple romain,
tu sais de quoi nous avons besoin
et nous sommes certains que tu veilleras afin que, comme à Cana de Galilée, puissent revenir la joie et la fête
après ce moment d’épreuve.

Aide-nous, Mère du Divin Amour,
à nous conformer à la volonté du Père et à faire ce que nous dira Jésus,
qui a pris sur lui nos souffrances
et s’est chargé de nos douleurs
pour nous conduire, à travers la croix, à la joie de la résurrection. Amen.

Sous Ta protection nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu. N’ignore pas nos supplications, nous qui sommes dans l’épreuve, et libère-nous de tout danger, O Vierge glorieuse et bénie.

Pape François.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Prière.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Prière.

Ô Jésus, qui, dans votre cruelle passion,

êtes devenu l’opprobre des hommes

et l’homme de douleurs,

je vénère votre divin visage,

sur lequel brillaient la beauté

et la douceur de la divinité,

maintenant devenu pour moi

comme le visage d’un lépreux !

Mais sous ses traits défigurés,

je reconnais votre amour infini

et je me consume du désir de vous aimer

et de vous faire aimer de tous les hommes.

Ste Thérèse de l’Enfant Jésus.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Neuvaine à Marie du 1er au 9 mai, par le site "Retraite dans la ville".

Publié le par Hospitalité de Touraine

Neuvaine à Marie du 1er au 9 mai, par le site "Retraite dans la ville".

Au terme de ces 40 jours de carême, nous accueillons maintenant la joie de la résurrection de Jésus. Mais les circonstances exceptionnelles nous poussent à rester avec Marie dans l’intercession pour notre monde. Alors, comme l’année dernière, Retraite dans la ville vous propose le temps privilégié d’une neuvaine de prière avec Marie. Le mois de mai convient particulièrement. 

Le frère Pavel Syssoev, prédicateur du prochain pèlerinage du Rosaire à Lourdes, vous accompagnera pendant neuf jours. Pour faciliter notre régularité il proposera sur le site de Prière dans la ville un chemin de neuf méditations à partir des Béatitudes. Ainsi, par-delà les difficultés du temps présent nous prendrons la main de Marie pour continuer à avancer dans la confiance.

Regardez sa vidéo de présentation en cliquant ici.

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

Prière.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Prière.

Quand la nuit est là,

quand la lumière n’a pas de nom en dehors de la foi,

Dieu de toute aurore, avec ton fils en agonie,

nous voulons te bénir encore.

Quand la blessure est là,

quand la vie n’a pas de nom en dehors de ta volonté,

Dieu affrontant toute mort, avec le Fils blessé à jamais,

nous voulons te glorifier encore.

Quand la lutte est là,

quand la victoire n’a pas de nom en dehors de l'amour,

Dieu toujours plus fort, avec le Fils héritier de nos morts,

nous voulons t’adorer encore.

Bx Christian de Chergé.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Chant.

Publié le par Hospitalité de Touraine

R.Tu entends mon cri, tendre Père,

Toi l’infinie miséricorde

Je m’appuie sur toi, je t’espère,

Parle Seigneur, mon cœur est prêt.

1. Comme l’or au creuset, purifie mon cœur

Ne m’abandonne pas.

Par l’eau et par le feu, renouvelle-moi,

Revêts-moi de ta joie.

2. Sans crainte devant toi, je remets ma vie,

Ne m’abandonne pas.

Montre moi ton chemin affermis mes pas,

Revêts moi de ta joie.

3. Au plus fort de la nuit reste près de moi,

Ne m’abandonne pas.

Je choisis la clarté car j’aime ta loi

Revêts moi de ta joie.

4. Attentif à ma voie, tu veilles toujours

Ne m’abandonne pas.

Ma bouche redira sans fin ton amour

Revêts moi de ta joie.

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Chant.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Au-delà des océans
Tu es venu me chercher
Au-delà de mes tourments
Ton amour a triomphé
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur
A se confier à ta voix !

Tu viens relever le faible
Tu le prends dans tes bras
Tu le conduis vers ton Père
Qui le console ici-bas
Entends le cri de ma prière
Sois mon secours et ma joie
Passé de l’ombre à Ta lumière
J’ai mis mon espoir en toi !

Puisque ma vie passera, en Toi je veux demeurer
Puisque tu triompheras
Mon cœur en Toi veut s’ancrer
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur
A se confier à ta voix !

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Prières de Soeur Faustine.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Prière.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Prière.

Dieu juste et bon, par nous-mêmes

nous ne sommes que pauvreté ;

mais toi, à cause de toi-même,

donne-nous de faire ce que nous savons que tu veux,

et de vouloir toujours ce qui te plaît ;

ainsi nous deviendrons capables,

intérieurement purifiés,

illuminés et embrasés par le feu du Saint-Esprit,

de suivre les traces de ton Fils Jésus.

St François d’Assise

 

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

Chant.

Publié le par Hospitalité de Touraine

Publié dans Prières et neuvaines

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>